Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Corps et ombres, Caravage et le caravagisme en Europe, à Montpellier - Expositions en régions- DessinOriginal.com

Corps et ombres, Caravage et le caravagisme en Europe, à Montpellier

Une exposition présentée au musée Fabre de Montpellier (23 juin - 14 octobre 2012)

Publié le vendredi 06 juillet 2012



L'exposition en 2 volets, présentée à Montpellier et à Toulouse, est consacrée au mouvement caravagesque dans son ensemble. L'événement réunit près de 140 chefs-d'oeuvre des plus grands peintres du 17ème siècle, notamment de Caravage, Vouet, Velásquez, Rembrandt et Georges de la Tour.


CARAVAGECaravage fait partie de ces rares artistes dont l'oeuvre a changé radicalement la manière de peindre. Par son réalisme brutal et sa sensualité, le maître du clair-obscur a influencé de manière décisive les peintres qui l'ont suivi.

Au musée Fabre de Montpellier sont mis à l'honneur les caravagismes italien, français et espagnol : Caravage, ses premiers suiveurs (Gentileschi, Manfredi), puis son influence sur l'école espagnole (Ribera, Vélasquez, Zurbarán) et française (Valentin, Vouet) jusqu'au peintre de la réalité Georges de la Tour.

Le parcours rassemble près de 75 oeuvres des plus grands maîtres et dans la salle introductive, exceptionnelle, sont exposés les chefs-d'oeuvre du Caravage dont plusieurs rarement vus en France.

La force de la manière de Caravage eut une véritable influence sur ses contemporains en entraînant à sa suite un certain nombre d'artistes italiens, d'âges et de formations diverses, sans que l'on puisse clairement évoquer une école.

Caravage (1571-1610)Si les oeuvres de Baglione, Saraceni, Orazio ou Artemisia Gentileschi témoignent de l'immédiate influence du maître, une section est plus particulièrement consacrée à la peinture à Rome entre 1610 et 1630, ville depuis laquelle Manfredi et les peintres français (Vouet, Valentin, Vignon) contribuent à populariser les procédés chers au Caravage.

Une autre section est spécialement dédiée à des peintres non retenus comme spécifiquement caravagesques mais ayant été tentés, à un moment de leur carrière, par le caravagisme (Reni, Spada, Guercino, Strozzi ou Cairo).

Georges de La Tour (1593 - 1652).  Le Tricheur à l'as de carreau. Paris, Musée du Louvre, Département des Peintures © RMN / Gérard Blot
Georges de La Tour (1593 - 1652).
L'empreinte du style caravagesque à Naples, puis en Espagne, est illustrée par des les peintres Caracciolo, Velásquez, Zurbarán et Ribera.

Enfin, l'exposition s'achève magistralement avec l'un des plus illustres « peintres de la réalité » dont l'oeuvre évoque naturellement celle de Caravage : le français Georges de La Tour.

"L'originalité du propos de cette exposition en 2 volets consiste à explorer les marges du caravagisme en présentant des peintres qui ne sont pas habituellement associés au mouvement. Certes, le noyau dur en est constitué par les disciples les plus manifestement reconnus caravagesques, ses premiers suiveurs à rome, les adeptes de la manfrediana methodus ou les peintres de l'Ecole d'Utrecht, mais nous nous interrogeons également sur les liens paradoxaux entretenus par Guercino, Guido Reni, Rembrandt ou Georges de la Tour avec le caravagisme." Extraits des propos des commissaires d'exposition Michel Hilaire, Axel Hémery.

Membres de l'organisme de coopération franco-américaine FRAME (French Regional American Museum Exchange), le musée Fabre de Montpellier Agglomération et le musée des Augustins de Toulouse s'associent pour proposer cette exposition-événement consacrée au caravagisme européen, en collaboration avec le Los Angeles County Museum of Art et le Wadsworth Atheneum Museum of Art de Hartford.

> Voir les détails de l'exposition du musée des Augustins de Toulouse "Corps et ombres, Caravage et le caravagisme en Europe" consacrée aux mouvements hollandais et flamands.

Informations pratiques :

 Exposition Corps et ombres, Caravage et le caravagisme en Europe, au musée Fabre de Montpellier, jusqu'au 14 octobre 2012

 Musée Fabre : 39, boulevard Bonne Nouvelle - 34000 Montpellier.

 Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h.

 Tarifs de l'exposition temporaire (avec accès aux collections permanentes) : Plein tarif : 9 euros / Tarif Pass'Agglo : 8 euros / Tarif réduit : 7 euros.

 Musée accessible aux personnes à mobilité réduite, avec des dispositifs pour les aveugles et les mal-voyants ainsi que pour les sourds et les malentendants.

 Catalogue d'exposition "Corps et ombres, Caravage et le caravagisme en Europe", éd. Continents.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions