Fragment d'une collection savante. Les dessins de la collection Philippe de Chennevières

Rouen, Musée des Beaux-arts (9 février - 13 mai 2007)

Published on Saturday 03 March 2007



Pilippe de Chennevières-Pointel a été l'un des plus remarquables amateurs français du XIXe siècle.


Henri Mauperché (vers 1602-1686)Paysage avec l'ânesse de Balaam
Henri Mauperché (vers 1602-1686)
Il est l'un des premiers en France à mesurer l'impossibilité d'apprécier l'art d'une époque en la réduisant à quelques noms. Sa volonté de faire ressurgir des figures oubliées à côté des grandes personnalités consacrées et son intérêt passionné pour les foyer provinciaux ont largement contribué à donner aux amateurs de dessins français le goût de la variété et celui de la nuance.

Sa foisonnante collection comprenait près de 4000 feuilles du XVIe siècle aux années 1860, qui furent dispersées après sa mort mais dont beaucoup ont pu être retrouvées.

Eustache Le Sueur (1616-1655) Étude pour une figure du Temps
Eustache Le Sueur (1616-1655)
Parallèlement à l'exposition du musée du Louvre des oeuvres qui lui ont appartenu et qui y sont aujourd'hui conservées, le cabinet des dessins de Rouen présente une quarantaine de feuilles, choisies parmi les quelques quatre-vingts pièces issues de sa collection et que le musée des Beaux-arts a recueillies au fil du temps.

Jean Hoüel (1735-1813)Vue des grottes de Caumont
Jean Hoüel (1735-1813)
Ces oeuvres par Champaigne, Le Sueur, Mauperché, Jouvenet, restout, Hoüel, Géricault ou Delacroix - témoignent du gout d'un amateur qui conciliait la recherche de la qualité et les exigences d'une érudition orientée tous azimuts. Comme collectionneur, le marquis de Chennevières ne s'est pas contenté d'amasser des trophées : ses dessins ont formé un domaine voué à nourrir son insatiable curiosité de chercheur, le moyen d'approcher au plus près l'art des grands maîtres, comme de rendre justice aux victimes innocentes d'une historiographie excessivement oublieuse.

Louis-Antoine Prat publie La Collection Chennevières une réédition abondamment illustrée des commentaires que l'érudit consacra aux dessins qu'il avait réunis, dans une série d'articles célèbres parus dans l'Artiste entre 1894 et 1897.

Musée des Beaux-arts de Rouen, Esplanade Marcel-Duchamp. Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf les mardis et les 1er janvier, 1er mai, Ascension, 8 mai, 14 juillet, 15 août, 1er novembre, 11 novembre et 25 décembre.


Print this article

In the same category
Expositions en régions

View all articles in Expositions en régions

Your announcements
Keywords

PayPal