Exposition Erre, variations labyrinthiques au Centre Pompidou Metz

Une exposition présentée au Centre Pompidou Metz (12 septembre 2011 - 5 mars 2012)

Published on Wednesday 26 October 2011



Deuxième grande exposition thématique du Centre Pompidou-Metz, Erre prend comme point de départ le motif du labyrinthe pour aborder les questions de l'errance, de la perte, de la déambulation et leurs représentations dans l'art contemporain.


Gego (Gertrud Goldschmidt, dite)Reticulárea 1972 Vue d'exposition Museo de Bellas Artes, Caracas © Archivo Fundación Gego Photo Paolo Gasparini
Gego (Gertrud Goldschmidt, dite)
Le labyrinthe et le dédale, formes universelles et archaïques, sont abordés ici comme métaphores d'un cheminement fondé sur des détours et des sinuosités.

L'exposition aborde librement ce thème, aussi bien dans ses dimensions architecturale, physique et mentale, proposant des pertes de repères au sens propre et figuré.

Elle passe ainsi du labyrinthe architectural aux méandres de la pensée, de la représentation du chaos à la ville comme lieu de l'égarement, de la contrainte des corps à l'abstraction picturale comme piège pour le regard et l'entendement.

L'exposition est orchestrée en huit chapitres thématiques qui proposent un déploiement à la fois conceptuel et sensoriel du sujet, entre parcours initiatique et égarement, curiosité et sensation.

Peinture, architecture, oeuvres pénétrables, sculptures, films, mais aussi plans, cartes, collections et objets archéologiques proposent autant de perspectives et de plongées dans des univers curieux.

Matt MullicanTwo into One becomes Three, 2011 70 éléments Pastel gras sur toile 1464 x 1098 cm Commande du Centre Pompidou-Metz, 2011 Courtesy Matt Mullican
Matt Mullican
Ces objets proposent autant de perspectives et de plongées dans des univers curieux. Ainsi, les Carceri de Piranèse côtoient les oeuvres de Gego et de Colombo tandis que les planches anatomiques de Gautier d'Agoty, un crâne phrénologique ou les premières gravures de connexions neuronales de Santiago Ramón y Cajal introduisent le chapitre sur l'espace mental et la connaissance. Des jeux de l'oie et mandalas viennent éclairer la question d'une initiation morale ou d'une quête intérieure.

L'exposition a fait également appel à des commandes spécifiques passées à des artistes ou à des réactivations de pièces importantes telles celles de Julio Le Parc, Gianni Colombo, Gianni Pettena.

L'exposition, malgré ses référents historiques, entend refléter certaines tendances esthétiques, politiques ou intellectuelles contemporaines. À savoir, une appréhension de l'histoire des formes et des idées qui conteste un modèle strictement linéaire ou une vision progressiste de l'histoire, et privilégie au contraire la multiplicité des pistes, la redécouverte des zones de confusion, de choix multiples et de traverses dans l'appréhension du réel, avec ce que cela suscite en terme de spéculation aventureuse et de principe d'incertitude.

Déployée sur deux espaces d'exposition du Centre Pompidou-Metz, soit plus de 2 000 m², l'exposition associe des artistes nationaux et internationaux de différentes générations, ainsi que des figures historiques de la collection du Centre Pompidou, Musée national d'art moderne, et de grandes collections internationales. Elle est aussi l'occasion de commandes spécifiques.

L'exposition est également le territoire d'un jeu sous la forme d'une énigme, Le Labyrint*e en valise (*h) proposé par le commissaire d'exposition Jean de Loisy.

L'identité visuelle de l'exposition et le graphisme du catalogue sont assurés par Les Associés réunis.

erre-5.jpg Informations pratiques :

 Exposition Erre, variations labyrinthiques, jusqu'au 5 mars 2012

 Centre Pompidou-Metz : 1, parvis des Droits-de-l'Homme, Metz

 Ouvert tous les jours, sauf le mardi.

 Lieux : Grande Nef, Galerie 1

 Tarif : 7€ (tarif unique)

 Catalogue d'exposition "Erre, variations labyrinthiques ", éd. Centre Pompidou-Metz

Commissariat d'exposition : Hélène Guenin, Responsable du pôle Programmation du Centre Pompidou-Metz. Guillaume Désanges, commissaire d'exposition et critique d'art, directeur de Work Method.


Print this article

In the same category
Expositions en régions

View all articles in Expositions en régions

Your announcements
Keywords

PayPal