Philippe de Champaigne (1602-1674)

Philippe de Champaigne (Bruxelles, 1602 - Paris, 1674), peintre français classique.

Né à Bruxelles en 1602, Philippe de Champaigne y étudie la peinture avant de s'installer à Paris en 1621. Il entre en tant qu'assistant dans l'atelier de Georges Lallemant, l'un des artistes les plus en vue de la capitale. Appelé par la suite à travailler pour Marie de Médicis au palais du Luxembourg sous les ordres du peintre Nicolas Duchesne, il prend en 1628 la direction du chantier à la mort de celui-ci et épouse sa fille, Charlotte. Apprécié du cardinal de Richelieu, de Louis XIII et d'Anne d'Autriche, Philippe de Champaigne devient un artiste de tout premier plan. Parallèlement, il s'affirme comme le portraitiste de la haute société parisienne. Il est abondamment sollicité par les paroisses et couvents parisiens. Ses liens avec l'abbaye de Port-Royal s'affirment en 1648, lorsqu'il y place ses deux filles en pension. C'est à lui que la Mère Angélique commande les peintures des abbayes de Paris et des Champs vers 1648. Sa fille Catherine y prend le voile, et lorsque paralysée depuis des mois, elle y guérit miraculeusement en 1662, l'artiste peint son chef-d'oeuvre (l'Ex-Voto, aujourd'hui au musée du Louvre) pour la communauté des religieuses.

Rechercher "Philippe de Champaigne (1602-1674)" parmi les livres de DessinOriginal.com


Exposition Les couleurs du ciel, peintures des églises de Paris au XVIIe siècle, au musée Carnavalet

Le 13 November 2012

Le musée Carnavalet présente une rétrospective inédite consacrée à la peinture du XVIIe siècle dans les églises de la capitale : environ cent vingt peintures, dessins et gravures issus de collections françaises et étrangères y sont rassemblés pour la première fois.


Exposition Rubens, Poussin et les peintres du XVIIe siècle au musée Jacquemart-André

Le 5 October 2010

L' exposition offre une vision inédite de deux grands mouvements artistiques apparus au XVIIe siècle et de leurs relations croisées : la peinture baroque flamande dont Rubens est le chef de file et l'école classique française, emmenée par Poussin.


Trois maîtres du dessin : Philippe de Champaigne, Jean-Baptiste de Champaigne, Nicolas de Plattemontagne

Le 20 April 2009

L'exposition du musée de Port-Royal présente soixante-dix dessins de Philippe de Champaigne (1602-1674) et de ses deux élèves parmi les plus accomplis, Jean-Baptiste de Champaigne (1631-1681), son neveu et Nicolas de Plattemontagne (1631-1706).


Rétrospective - Philippe de Champaigne (1602-1674)

Le 1 September 2007

Philippe de Champaigne est, avec son contemporain Nicolas Poussin, une figure unique de la peinture française : sa renommée a franchi les frontières de son vivant et son oeuvre, qui représente sans doute l'expression la plus accomplie du classicisme français, a profondément orienté l'évolution de la peinture du 17e siècle.

Vos annonces

PayPal