Exposition Sergueï Eisenstein - L'oeil extatique

Une exposition présentée au Centre Pompidou-Metz (28 septembre 2019 - 24 février 2020)

Publié le lundi 27 janvier 2020



Le Centre Pompidou-Metz propose une rétrospective de l'œuvre de Sergueï Eisenstein, un réalisateur mythique qui fit la gloire du cinéma russe et soviétique.


Sergueï Eisenstein, Le Cuirassé Potemkine, 1925© FSF

Sergueï Eisenstein (1898- 1946), fait ses classes pendant la Première Guerre mondiale, il est ingénieur côté spectacle. La nouvelle Russie soviétique a compris l’importance des images et de la propagande. Sous commande d’État, avec d’énormes moyens, il va devenir un metteur en scène à part, filmant d’immenses épopées patriotiques : La grève (1924), Le cuirassé Potemkine (1925), Octobre (1928), La ligne générale (1929)…, des films devenus de grands classiques.

Eisenstein s’est toujours placé à la croisée des arts. Il se nourrit des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art mondial, des œuvres de ses contemporains russes et étrangers et du patrimoine artistique précédant l’apparition du cinéma, aussi bien peinture, sculpture, gravure, dessin, ou architecture.

L'exposition insiste sur l’Eisenstein faiseur, amateur, collectionneur commentateur et monteur d’images, un Eisenstein visionnaire, toujours à la recherche d’expérimentation radicale.

La complexité et la portée des accomplissements d’Eisenstein ont été longtemps sous-estimées en raison d’interprétations idéologiques réduisant son travail au seul contexte de l’URSS communiste et à ses relations avec Staline.

Informations pratiques :
• Catalogue Sergueï Eisenstein - L'oeil extatique, éd. Centre Pompidou-Metz
•  Centre Pompidou-Metz : 1, parvis des Droits-de-l’Homme - 57000 Metz
• Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 18h (dernière admission à 17h30).
• Tarif d’entrée modulable en fonction du nombre d’espaces d'expositions ouverts le jour de la visite : 7€ / 10€ / 12€, entrée gratuite pour les moins de 26 ans.

Commissariat d’exposition : Ada Ackerman, commissaire d'exposition et chargée de recherches au CNRS/THALIM, historienne de l’art et spécialiste d'Eisenstein. Philippe-Alain Michaud, commissaire d'exposition et conservateur au Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, chef du service du cinéma expérimental.

 


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions