Lettre d'information

Carnets de Gisèle Freund, fac-similé d'un livre d'artiste inédit

Gisèle Freund (1908-2000) - Editions RMN - Textes en Français - Publié en 16/10/2011

Édités pour la première fois à l’occasion de l’exposition, ces deux précieux carnets ont été réalisés par Gisèle Freund pour réunir ses tirages préférés, collés sur les pages et accompagnés de notes manuscrites ou de citations extraites des textes de ses modèles. Un regard, une parole, une présence.

Expédié sous 3 à 6 jours

47,39 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782711859252
Artiste-Genre Gisèle Freund (1908-2000)
Editeur(s) RMN
Langue Français
Dimensions 280 x 210
Technique(s) Porfolio
Date parution 16/10/2011
Poids 0.468

> Exposition "Gisèle Freund, l'oeil frontière", présentée à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent (14 octobre 2011 – 29 janvier 2012).

 

Carnet contenant 116 tirages couleur, 26 feuilles attachées d’un ruban de soie rouge formant 88 pages et un carnet contenant 16 tirages noir et blanc : portraits d’écrivains en vis-à-vis de citations de leurs textes choisies par l’artiste, broché sans couverture, présentés ensemble dans un portfolio.


Les 116 tirages en couleurs du premier carnet et les 16 tirages noir et blanc du second révèlent les traits essentiels de personnalités connues de tous. Elles sont surprises d’un oeil aigu, avec une intuition sensible et une intelligence sans faille. Ces carnets représentent le meilleur d’un travail consacré à l’observation étroite et passionnée d’un milieu artistique et intellectuel, creuset de la création de l’époque.

Ces deux carnets inédits faisaient partie des archives personnelles de Gisèle Freund. Uniques en leur genre, ils témoignent de sa volonté d'établir la cohérence de son oeuvre ainsi que de l'ampleur de sa démarche artistique. Ils s'inscrivent également dans la grande tradition des albums photographiques pionniers du XIXe siècle.

L'un des carnets est sans doute la maquette inachevée d'un projet éditorial jamais réalisé qui, sous le titre L'Oeil frontière, réunit seize tirages en noir et blanc de portraits d'écrivains, d'une qualité exceptionnelle. Pour les accompagner, en miroir, Gisèle Freund elle-même a sélectionné des extraits de leurs textes.

L'autre carnet, composé de cent quinze photographies en couleurs découpées, choisies et annotées personnellement par Gisèle Freund, a été réalisé en 1986. Résumé idéal de l'ensemble de son oeuvre de 1938 à 1975, il comprend entre autres des portraits de Colette, James Joyce, Virginia Woolf, Jean Cocteau, Henri Michaux, ou encore Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir.

Publiés sous forme de fac-similés, en respectant leur caractère fragile et évolutif, parfois imprécis, ces deux documents constituent en soi une oeuvre d'art.

Parcours singulier que celui de Gisèle Freund… Fuyant l’Allemagne nazie en 1933, elle arrive à Paris pour y poursuivre ses études. Elle a alors 25 ans et fréquente les librairies d’Adrienne Monnier et de Sylvia Beach, avec qui elle se lie d’amitié. Elle réalise alors les portraits photographiques d’écrivains qui marqueront le XXe siècle : Virginia Woolf, James Joyce, Colette, André Malraux, Jean Cocteau, Jean-Paul Sartre, André Gide, ou encore Louis Aragon. Une immersion dans le foisonnement intellectuel du Paris des années trente.

 

> Détails de l'exposition sur ArtActu.com

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus