Exposition Gisèle Freund, l'oeil frontière

Une exposition présentée à la Fondation Pierre Bergé au Yves Saint Laurent, Paris (14 octobre 2011 - 29 janvier 2012)

Publié le lundi 23 janvier 2012



La Fondation Pierre Bergé au Yves Saint Laurent consacre une exposition à la photographe Gisèle Freund (1908-2000), dont l'oeuvre est présentée à travers une centaine de tirages et de nombreux documents d'archives.


Gisèle Freund (1908-2000)Virginia Woolf, Londres, 1939. Tirage photographique couleurs (dye-transfer) © Gisèle Freund / IMEC / Fonds MCC
Gisèle Freund (1908-2000)
Parcours singulier que celui de Gisèle Freund. Fuyant l'Allemagne nazie en 1933, elle arrive à Paris pour y poursuivre ses études. Elle a alors 25 ans, écrit une thèse sur la photographie en France au XIXe siècle et fréquente les librairies d'Adrienne Monnier et de Sylvia Beach.

De rencontre en rencontre, elle réalisera les portraits photographiques d'écrivains qui marqueront le XXe siècle : Colette, André Malraux, Jean Cocteau, Jean-Paul Sartre, André Gide, Louis Aragon et plus tard Virginia Woolf, James Joyce...

Au coeur de la vie littéraire parisienne exceptionnellement riche des années 1930, elle devient "la" photographe de plusieurs générations d'écrivains.

Gisèle Freund (1908-2000)Jean Cocteau, Paris, 1939. Tirage photographique couleurs © Gisèle Freund / Collection Galerie de France, Paris
Gisèle Freund (1908-2000)
L'exposition présente cette période de façon chronologique et s'articule autour de trois thèmes :

 l'oeuvre en noir et blanc qui réunit une cinquantaine de tirages originaux, portraits d'écrivains et reportages, regroupés en différentes séquences.

 l'oeuvre en couleur comprenant des photographies prises dès 1938 : on y trouve une cinquantaine de portraits d'écrivains, de Paul Valéry à André Gide, Stefan Zweig et Romain Rolland, en passant par Colette, Virginia Woolf et James Joyce. Cet ensemble de tirages originaux constitue une impressionnante galerie de portraits couleurs d'écrivains contemporains, photographiés parmi leurs livres. C'est à partir de 1939, sur les conseils de Joyce, qu'elle y ajoutera des écrivains anglo-saxons.

 les documents : l'exposition est jalonnée d'espaces présentant des documents d'archives originaux (correspondances, magazines imprimés, planches contacts, publications, projection de diapositives etc.).

Gisèle Freund, dont la dernière rétrospective remonte à 1991 au Centre Pompidou,
fut une pionnière dans de nombreux domaines comme celui du portrait en couleur, de la projection photographique, de l'approche sociologique de l'image ou encore de l'histoire de la photographie.

Les oeuvres présentées proviennent de collections publiques et privées, françaises et étrangères. Les documents proviennent quant à eux essentiellement du fonds déposé à l'IMEC.

gisele_3.jpg Informations pratiques :

 Exposition Gisèle Freund, jusqu'au 29 janvier 2012.

 Fondation Pierre Bergé au Yves Saint Laurent / Espace d'exposition : 3 rue Léonce Reynaud, Paris 16e.

 Ouvert du mardi au dimanche, sauf jours fériés de 11h00 à 18h00 (dernière entrée à 17h30)

 Accessible aux personnes handicapées

 Plein tarif : 7€, tarif réduit : 5€ pour les étudiants, les moins de 25 ans et les seniors. Gratuit pour les moins de 10 ans et les demandeurs d'emploi.

 Catalogue d'exposition "Gisèle Freund, l'oeil frontière, éd. RMN

 Publication de l'exposition : Carnets de Gisèle Freund, fac-similé d'un livre d'artiste inédit, éd. RMN.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris