Lettre d'information

Théodore Rousseau - La voix de la forêt, 1812-1867

Théodore Rousseau - Editions Paris Musées - Ouvrage broché - 197 pages - Textes en Français - Publié en 2024

Chef de file de l’École de Barbizon, Théodore Rousseau (1812-1867) a fait de la nature son motif principal, son monde et son refuge.

Détails de l'exposition

3 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

33,18 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782759605743
Artiste-Genre Théodore Rousseau
Auteur(s) Servane Dargnies-de Vitry, Annick Lemoine
Editeur(s) Paris Musées
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 197
Langue Français
Dimensions 280 x 220
Date parution 2024
Musée Petit Palais, Paris

Catalogue de l'exposition Théodore Rousseau - La voix de la forêt, 1812-1867, présentée au Petit Palais, Paris (5 mars 2024 -7 juillet 2024).

Du début des années 1830 à la fin des années 1860, Théodore Rousseau, peintre de paysage obsédé par les arbres et par l'étude de la lumière a joué un rôle fondamental dans l'affirmation de la nouvelle école française de paysage : l'école de Barbizon.

Devenu chef de file de la colonie d’artistes qui fréquente le village de Barbizon et la forêt de Fontainebleau, il arpente la forêt solitairement, durant de longues heures, exécutant des esquisses sur le motif avant de réaliser ses œuvres définitives dans son atelier.

Talent inquiet et sauvage, il défie les hiérarchies qui étaient de mise dans le genre du paysage, brouille les frontières entre peinture et dessin, entre esquisse et œuvre achevée.

Théodore Rousseau trouve son inspiration en plein air et sillonne la Normandie, la Vendée, l'Auvergne, le Berry, les Alpes, les Landes, les Pyrénées et le Jura. Mais sa principale source d'inspiration est toute proche de Paris : la forêt de Fontainebleau. Cette dernière lui offre une grande variété de motifs - arbres, sous-bois, rochers, clairières - qu'il observe, solitairement, durant de longues heures, exécutant des esquisses sur le motif avant de réaliser ses œuvres définitives dans son atelier.

La nature a pour lui des accents mystiques - « J'entendais la voix des arbres » - il militera activement auprès de Napoléon III pour que la forêt de Fontainebleau obtienne la dénomination de « réserve artistique ».


Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus