Lettre d'information

Catalogue L'envol ou Le rêve de voler

Art moderne, contemporain, brut, ethnographique et populaire - Editions Flammarion - Ouvrage relié - 240 pages - Textes en Français - Publié en 2018

"L'envol, ou le rêve de voler" est l'ultime exposition de La maison rouge - fondation Antoine de Galbert. A travers une sélection d'oeuvres réalisées au XXe siècle, elle traite du rêve de voler, sans s'intéresser aux développements techniques qui ont permis aux hommes de s'en approcher.

> Feuilletez l'ouvrage

40,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782081433670
Artiste-Genre Art moderne, contemporain, brut, ethnographique et populaire
Auteur(s) Bruno Decharme, Antoine de Galbert, Barbara Safarova, Aline Vidal
Editeur(s) Flammarion
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 240
Langue Français
Dimensions 256 x 230
Date parution 2018
Musée La maison rouge-Fondation Antoine de Galbert, Paris

Catalogue de l'exposition L'envol ou le rêve de voler, présentée à La maison rouge-Fondation Antoine de Galbert, Paris (16 juin - 28 octobre 2018).

Conformément à l'esprit de décloisonnement propre à La maison rouge, cette exposition rassemble des oeuvres d'art moderne, contemporain, brut, ethnographique et populaire. 

Sont reproduites dans cet ouvrage près de 200 réalisations (sculptures, installations, photographies, films, dessins et peintures) ordonnées suivant les différentes thématiques proposées par les commissaires. Des textes d'auteurs venus d'horizons divers - historien de l'art, psychanalyste, théologien, écrivain, philosophe - enrichissent cet ouvrage par la diversité de leurs regards.

" Au commencement était Dédale, l’inventeur génial de l’évasion, de la fuite dans les airs, entraînant avec lui son fils Icare, tous deux harnachés d’ailes, deux prothèses collées à la cire. Ils s’élèvent, grisés par le vol, portés dans l’atmosphère. La suite, on la connaît. Icare s’approchant trop près du soleil voit ses ailes fondre et meurt, précipité dans la mer.

Du réel à la mythologie, le ciel est un terrain de jeu risqué pour l’homme. Remettre en cause les lois de la gravitation, tenter des évasions hors du champ terrestre, se lancer dans l’inconnu, expérimenter l’état gazeux de l’atmosphère, entre deux turbulences, par hédonisme ou par militantisme car il faut bien sauver les hommes d’une destruction du monde, s’en donner les moyens, construire des abris volants, bâtir des utopies.

C’est un vaste projet que nous proposent les cent trente artistes réunis dans L’envol. Le ciel, un territoire généreux partagé entre des artistes extravagants, convaincus de pouvoir vaincre la pesanteur ou les dieux qui le peuplent et les autres, les conceptuels, qui imaginent des fabriques d’utopies, plus proches des poètes que des scientifiques." Extrait du catalogue de l’exposition, introduction d’Aline Vidal.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus