Lettre d'information

Gustave Courbet, l'école de la nature

Gustave Courbet - Editions Silvana - Ouvrage broché - 168 pages - Textes en Bilingue Français / English - Publié en 2021

En présentant un ensemble d'oeuvres d'importance de Gustave Courbet (principalement issues des collections de l'Institut Gustave et du Musée Courbet d'Ornans) et d'autres artistes du XIXe - collaborateurs ou amis de Courbet - ayant abordé pleinement la nature et le paysage au coeur de leurs démarches, ce livre traite la thématique du paysage de manière transversale.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

26,54 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788836645923
Artiste-Genre Gustave Courbet
Auteur(s) Collectif
Editeur(s) Silvana
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 168
Langue Bilingue Français / English
Dimensions 280 x 220
Date parution 2021
Poids 1.150
Musée Musée de l'Abbaye, Saint-Claude

Catalogue de l'exposition Gustave Courbet, l'école de la nature, présentée au musée de l'Abbaye, Saint Claude (21 octobre 2020 - 31 décembre 2021).

Plusieurs sections dans l'exposition permettent d'appréhender les sujets picturaux chers à Courbet, hérités du contact empirique et sensuel qu'il entretenait avec la nature : «L'école de la nature» présente des tableaux de jeunesse alors qu'il se familiarise avec la peinture en plein air accompagné de son premier professeur, le « Père Beau » à Ornans, «Les sources et cascades» explorent le thème de l'eau de multiple fois représenté dans ses tableaux : de la source de la Loue omniprésente, à sa découverte à partir de 1841, des paysages maritimes, «Les représentations animalières» associent des scènes imposantes de chasse à une nature primordiale où la place des animaux est centrale «La minéralité des paysages» relève d'une observation précise, presque documentaire, que Courbet retranscrit dans ses tableaux: les plissements rocheux des falaises, les affleurements de roches, ou les effondrements calcaire typiques des paysages franc-comtois, «Les suiveurs» évoquent les amis et assistants peintres de Courbet lorsque ce dernier créera vers 1872, dans la dernière partie de sa vie, un atelier de collaboration près d'Ornans pour répondre à de nombreuses commandes.

Les oeuvres présentées proviennent principalement des collections de l'institut Gustave Courbet, mais également d'autres collections publiques de la Région et notamment du musée Courbet d'Ornans, du musée municipal de Pontarlier, de la Grande Saline de Salin-les-Bains, du musée des beaux-arts de Dole et du musée des beaux-arts de Lons-le-Saunier.

Entre autre, sera révélée l'implication du sanclaudien George Besson (1882-1971), qui oeuvra pour l'acquisition de la maison natale de Courbet hébergeant plus tard le musée, puis celle de Guy Bardone (1927- 2015) donateur de la collection constitutive du musée de l'abbaye qui sera ensuite secrétaire général de l'Institut Courbet pendant près de quinze ans.



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus