Lettre d'information

André Masson. Une mythologie de l'être et de la nature

André Masson - Editions Silvana / Musée d'art moderne de Céret - Ouvrage broché - 223 pages - Textes en Français - Publié en 2019

La nature a été la grande inspiratrice d’André Masson (1896-1987). Le peintre admire sa splendeur et sa diversité, mais observe aussi son côté plus sombre qui correspond à ses interrogations sur le sens profond de la vie.

> Voir détails de l'exposition

28,44 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788836642786
Artiste-Genre André Masson
Auteur(s) Nathalie Gallissot, Jean-Michel Bouhours
Editeur(s) Silvana / Musée d'art moderne de Céret
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 223
Langue Français
Dimensions 280 x 245
Date parution 2019
Musée Musée d'art moderne de Céret

Catalogue de l'exposition André Masson. Une mythologie de l'être et de la nature, présenté au musée d'art moderne de Céret  (22 juin - 27 octobre 2019).  

Paysages, forêts, insectes, animaux, moissonneurs, germinations apparaissent dans son oeuvre, marquée par les lieux où l’artiste a vécu : Céret bien sûr, Paris à l’époque surréaliste, l’Espagne des années 30, puis l’exil aux États-Unis en passant par la Martinique, enfin le sud de la France où Masson retrouve les paysages de son maître tant admiré : Cézanne.

André Masson séjourne à Céret dans les années 1919/1920. Blessé dans sa chair et son esprit par les combats de la Première Guerre mondiale, il arrive à Céret en compagnie de Maurice Loutreuil, y rencontre Odette Cabalé qui deviendra sa première épouse, et y fait la connaissance de Chaïm Soutine.

Masson peint à Céret plusieurs tableaux de paysages inspirés du cubisme cézannien, une peinture construite dans une gamme de couleurs claires, témoignage en quelque sorte de sa propre reconstruction mentale.

Le sentiment de la nature a accompagné André Masson tout au long de sa vie. La beauté de la nature l'inspire et lui procure un apaisement. Mais la nature est aussi le théâtre d'une cruauté entre espèces qui fait écho aux interrogations existentielles de l'artiste. Masson, à qui un médecin le soignant de ses blessures de guerre affirma : « N'habitez plus jamais les villes ! ».

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus