Lettre d'information

Refuge d’Orient, le boudoir turc

Arts décoratifs, Château de Fontainebleau, le boudoir turc - Editions Monelle Hayot - Ouvrage relié - 224 pages - Textes en Français

Des inventions maniéristes de la Renaissance à l’éclectisme du Second Empire, en passant par les arabesques du Grand Siècle et les grâces du rocaille, chaque souverain a apposé sa marque au château de Fontainebleau.

Expédié sous 3 à 6 jours

36,97 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782903824976
Artiste-Genre Arts décoratifs, Château de Fontainebleau, le boudoir turc
Auteur(s) Vincent Cochet, ALexia Lebeurre
Editeur(s) Monelle Hayot
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 224
Langue Français
Dimensions 270 x 205
Technique(s) Environ 200 illustrations
Musée Château de Fontainebleau

Marie-Antoinette, à dix ans d’intervalle, y fait réaliser deux joyaux par les plus grands artistes de son temps : le boudoir turc (1777) et le boudoir d’argent (1786). Dans ces cabinets de retraite, la reine se soustrait à l’étiquette de la Cour et conjugue avec l’expression des nouveautés les plus extravagantes, un Orient de fantaisie. L’ouvrage dévoile la science des aménagements du boudoir turc et le raffinement de ses décors.

L’engouement pour les turqueries ne faiblit pas au début du XIXe siècle et l’impératrice Joséphine s’installe quelques années plus tard dans ce refuge féminin offrant un nouvel éclat à cet univers des Mille et une Nuits où elle fait installer un mobilier somptueux et atypique, qui mêle l’acajou et les bronzes dorés à des étoffes lamées, brodées et frangées d’or.

À l’issue d’une restauration minutieuse, les gracieux lambris sculptés, peints et dorés du boudoir de Marie-Antoinette forment de nouveau l’écrin du mobilier luxueux de Joséphine.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus