Newsletter

Robert Nanteuil ca. 1623-1678

Robert Nanteuil (1623-1678) - Publisher Arthena - Ouvrage relié - 352 pages - Text in Français - Published in 16/01/2012

Robert Nanteuil fut l’un des portraitistes les plus renommés et les plus sollicités du Grand Siècle. Dessinateur et graveur ordinaire du roi, l’artiste joua un rôle déterminant dans le développement et le succès du pastel, ouvrant ainsi la voie aux peintres virtuoses qui l’illustreront au XVIIIe siècle : Perronneau et La Tour.

Shipped within 3 to 6 days

91,00 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782903239473
Artist Robert Nanteuil (1623-1678)
Publisher Arthena
Format Ouvrage relié
Number of pages 352
Language Français
Dimensions 320 x 240
Technique(s) 451 illustrations dont 91 en couleurs
Published 16/01/2012

Robert Nanteuil a été l’un des portraitistes les plus sollicités du Grand Siècle. Conseillé par Philippe de Champaigne et Abraham Bosse, très tôt apprécié du jeune Louis XIV, qu’il peignit au pastel ad vivum à plusieurs reprises, Nanteuil fut un artiste recherché, en crédit constant auprès des puissants. Dessinateur et graveur ordinaire du roi en 1658, il mena une carrière des plus honorables, sans disgrâce ni déclin.

Originaire de Reims, où il naît vers 1623, Robert Nanteuil s’est remarquablement intégré à la société parisienne de son temps. Arrivé à Paris vraisemblablement à la fin del’année 1646, il se trouve rapidement lié aux graveurs, aux éditeurs et aux marchands d’estampes de la rue Saint-Jacques, travaillant surtout pour la librairie. La faveur de l’artiste n’est pas moindre à la cour, où il acquiert une belle réputation d’abord auprès du cardinal Mazarin, puis auprès du roi qui ne lui ménage ni son attention ni son contentement et lui délivre titres et privilèges. À partir de 1660, les étrangers de passage à Paris, amateurs et artistes, ne manquent pas de visiter son atelier du quaiGuénégaud et se plaisent à le rencontrer. La correspondance de Christian Huygens et le récit du voyage en France du Cavalier Bernin attestent d’une renommée qui dépasse les frontières du royaume de France.
Cette position éminente, Robert Nanteuil la doit à son génie, mais aussi à sa personnalité, fort appréciée de ses contemporains. L’examen approfondi des sources, pourcertaines inédites, a mis en lumière un honnête homme doté d’un caractère agréable et heureux, qui aime les lettres et sait manier la rime avec aisance. Formé dans sa jeunesse à la rhétorique jésuite, Nanteuil est un artiste lettré qui sait discourir. Il sait plaire et se faire connaître. Il n’est alors guère étonnant de le voir fréquenter les gens d’esprit. Outre Madeleine de Scudéry et le diariste anglais John Evelyn, Étienne Martin de Pinchesne et Charles Perrault sont autant de personnalités que l’on découvre dans son entourage proche.

Portraitiste de talent, pratiquant un genre unique, Nanteuil a savamment réussi à éviter l’écueil d’un oeuvre monotone. L’artiste se veut inspiré et novateur : inspiré dans sa présentation sobre, vraie et contenue de la figure humaine où transparaît, avec mesure, le caractère intime et profond du modèle que nous trouvons si ressemblant ; novateur dans son approche picturale du portrait dessiné qui trouve au début des années 1660 sa plus parfaite expression avec l’introduction du pastel dans son art.

Robert Nanteuil joua un rôle déterminant dans l’histoire du pastel, participant pleinement à son développement et à son succès. Il est en France, avec Charles Le Brun, le premier à utiliser de manière exclusive le médium coloré dont il couvre la totalité de ses compositions. Avec Nanteuil, le pastel n’est plus subordonné aux autres techniques graphiques ; il devient autonome, ouvrant ainsi la voie aux peintres virtuoses du temps de la marquise de Pompadour, aux Perronneau et La Tour.

Brillant représentant de l’école française de portrait du XVIIe siècle, Robert Nanteuil s’illustra avec éclat dans les arts de la gravure et du dessin. Mais si ses contemporains appréciaient et recherchaient ce double talent, l’histoire de l’art a davantage retenu l’oeuvre gravé, malmenant un oeuvre graphique de grande qualité qui, s’il n’était pas ignoré, demeurait mal connu et rarement observé dans son ensemble. Portraitiste fécond dont la production compte les délicates effigies des principaux personnages des jeunes années du règne de Louis XIV, Robert Nanteuil, au-delà de son activité de graveur au burin d’un métier irréprochable, est l’auteur de dessins et de pastels originaux réalisés d’après nature, souvent préparatoires à l’estampe, dont le catalogue exhaustif manquait. Ses précieuses feuilles, ses pastels aux reflets poudrés qui rivalisent avec la peinture, révèlent l’originalité, le savoir-faire et la puissance évocatrice d’un créateur de grande valeur. Loin d’être un génie oublié de la portraiture, Robert Nanteuil était un dessinateuret un pastelliste qu’il restait à découvrir. Préface de Maxime Préaud.

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items