Warning: Use of undefined constant MCRYPT_RIJNDAEL_128 - assumed 'MCRYPT_RIJNDAEL_128' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /var/www/dessinoriginal.com/classes/Rijndael.php on line 124
Traces du sacré - Expositions à Paris- DessinOriginal.com

Traces du sacré

Paris, Centre Pompidou (du 7 mai au 11 août 2008)

Published on lundi 09 juin 2008



A travers une large sélection de peintures, de sculptures, d'installations et de vidéos, Traces du Sacré rassemble quelque 350 oeuvres majeures dont de nombreuses pièces inédites en France, de près de 200 artistes de renommée internationale.


Marcel DuchampsLe Buisson 1910-1911. Philadelphia Museum of Art (c) Succession M. Duchamps ADAGP 2008
Marcel Duchamps
Caractéristique de l'Homo sapiens, l'apparition de l'art s'est faite, dès la préhistoire, en conjonction étroite avec nos interrogations fondamentales sur les questions de l'être, du provenir et du devenir.

Ce lien entre l'inquiétude spirituelle et la création a été approfondi par toutes les grandes religions. Or, dès le 18e siècle, en Occident, la relation entre l'art et le religieux s'est profondément modifiée. La Réforme, l'essor du capitalisme, les idéaux des Lumières, le culte de la raison, le développement des villes débouchent sur ce que Max Weber a appelé «le désenchantement du monde».

Parallèlement, le sentiment du retrait du divin exprimé par les artistes romantiques, puis l'annonce de la mort de Dieu par Nietzsche à la fin du 19e siècle ainsi que le début de la psychanalyse, les avancées de la physique et le marxisme, conduisirent à reconsidérer la place de l'Homme dans la création et par conséquent sa relation au religieux.

Visuel de l'expositionD'après Jakob von Narkiewicz-Jodko. Effluves d'une main électrifiée sur plaque photographique, 1896 (c) ADAGP 2008
Visuel de l'exposition
C'est dans ce paysage de croyances bouleversées que naît l'art moderne. Si la sécularisation de la société délivra les artistes de leur sujétion aux églises, cette crise religieuse ne signifia pas la disparition du questionnement métaphysique. La thèse de cette exposition est qu'une partie de l'art moderne et contemporain s'est inventée à partir de ces préoccupations.

L'objectif de cette exposition est donc d'explorer les significations de ce questionnement pendant tout le XXe siècle et de montrer que - clef indispensable pour la compréhension de l'histoire de l'art moderne - il continue de participer à la création des formes contemporaines.

La présentation chronologique de l'exposition propose des thèmes dont la succession décrit les principales préoccupations esthétiques et spirituelles du XXe siècle. Chacun des thèmes choisis au une vingtaine au est l'occasion d'exposer en regard une oeuvre contemporaine destinée à mettre en évidence la rémanence de ces sujets.

La pluridisciplinarité affirmée de l'exposition permet également au Centre Pompidou d'exploiter tout son patrimoine pour offrir en regard de l'exposition des films, des vidéos, un spectacle, des concerts, un cycle de conférences et un colloque littéraire.

Commissariat d'exposition : Commissaire général, Alfred Pacquement, directeur du Musée national d'art moderne. Commissaire, Jean de Loisy et co-comissaire, Angela Lampe. Scénographe: Pascal Rodriguez

Informations pratiques

 Centre Pompidou, Place Georges Pompidou - Paris 4e.

 Accès métro : Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet / RER : Châtelet /Les Halles

 Horaires : Tous les jours, sauf le mardi,de 11h à 21h (fermeture des caisses à 20h et évacuation des salles à 20h50). Nocturnes tous les jeudis jusqu'à 23h pour cette exposition.

 Tarif Musée & expositions: 12€, tarif réduit : 9€

 Catalogue d'exposition : Traces du sacré, éditions Centre Pompidou.


Print this article

In the same category
Expositions à Paris

View all articles in Expositions à Paris

Your announcements
Keywords