Exposition Manguin, la volupté de la couleur

Une exposition présentée au musée des Impressionnismes, Giverny (14 juillet - 5 novembre 2017)

Published on Tuesday 03 October 2017



Désigné par Guillaume Apollinaire comme "le peintre voluptueux", Henri Manguin (1874-1949) rend hommage au bonheur de vivre et reste fidèle à l'expression d'une sensualité heureuse.


manguin2.jpgHenri Manguin, Saint-Tropez, le coucher de soleil, 1904. Collection particulière © ADAGP, Paris, 2017
L'exposition présente environ quatre-vingt-dix oeuvres qui retracent la carrière d'Henri Manguin.

L'accent est mis sur la période où Manguin accompagne au et parfois précède au les audaces des peintres fauves avec lesquels il expose au Salon d'automne de 1905.

Le parcours de l'exposition débute par les années de formation de l'artiste, dès cette époque, où l'enseignement de Gustave Moreau accompagne les premières expériences impressionnistes, l'artiste fut fidèle à l'expression d'une sensualité heureuse.

manguin-2.jpgHenri Manguin, La Gitane à l'atelier, 1906 © Saint-Tropez, L'Annonciade, musée de SaintTropez © ADAGP, Paris, 2017
L'intérêt de Manguin pour la peinture contemporaine, celle des impressionnistes et des nabis particulièrement, apparaîtra dans les oeuvres peintes en 1901 et en 1902.

La 2e section met l'accent sur les années fauves 1904-1905. Il participe à la naissance du fauvisme au Salon d'automne de 1905 aux côtés de Matisse, Derain, Vlaminck, Camoin et Marquet.

Dans la 3e section, Arcadies 1906-1914, Manguin rend hommage au bonheur de vivre à travers des thèmes arcadiens, des nus, des paysages méditerranéens, des scènes de la vie de famille et des natures mortes.

L'art de Manguin évolue alors, comme chez la plupart de ses amis fauves, la ligne reprend ses droits. Le peintre reste fidèle aux qualités qui l'ont rendu célèbre : la simplicité des formes et l'éclat des accords chromatiques qui déterminent l'organisation de ses compositions. Il ne renonce ni aux tons purs ni aux accords sonores des années fauves.

La dernière partie est consacrée aux oeuvres sur papier. Henri Manguin a accordé une importance particulière aux arts graphiques qu'il pratique dès son plus jeune âge. Il a multiplié les approches techniques : mine de plomb, fusain ou plume et encre de Chine pour le noir et blanc ; pastel et aquarelle pour la couleur.

Le dessin fauve s'affirme rapidement, comme en témoignent certains dessins présentés dans l'exposition, où l'on voit l'artiste renoncer délibérément aux séductions d'une maîtrise depuis longtemps acquise. L'équilibre de la composition et la beauté de la ligne laissent alors place à l'inachevé ainsi qu'à l'affirmation d'un trait irrégulier, parfois brutal.

Informations pratiques :

 Exposition Manguin, la volupté de la couleur, jusqu'au 5 novembre 2017.

 Musée des impressionnismes Giverny : 99, rue Claude Monet - 27620 Giverny

 Horaires : Musée ouvert du 1er avril au 31 octobre 2013. Tous les jours de 10h à 18h (dernière admission 17h30). Visite guidée chaque dimanche à 14h30

 Tarifs : Plein tarif : 7 euros ;Tarif réduit : 4,50 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans. Gratuit le 1er dimanche de chaque mois.

 Catalogue de l'exposition Manguin, la volupté de la couleur, éd. Gallimard.

Commissariat d'exposition : Marina Ferretti, directeur scientifique du musée des impressionnismes Giverny


Print this article

In the same category
Expositions en régions

View all articles in Expositions en régions

PayPal