Les rencontres d'Arles 2010 "du lourd et du piquant"

Festival photographique estival de Arles (3 juillet - 19 septembre 2010)

Publié le lundi 16 août 2010



Les Rencontres d'Arles, festival photographique annuel et estival, ont acquis une véritable envergure internationale, la 41ème édition des Rencontres d'Arles, dirigé par François Hébel, offre « du lourd et du piquant » sous forme de six promenades thématiques.


Au programme de ce festival très attendu dédié à la photographie : l'Argentine, le rock, la photo argentique, les amis de la Fondation LUMA, le cinéaste Marin Karmitz, et un reportage sur les prisons françaises.

Avec une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d'Arles ont acquis une véritable envergure internationale. Lors de sa dernière édition en 2009, le festival a accueilli 72 000 spectateurs.

arles_1.jpgLeon Ferrari, la civilisation occidentale et chrétienne (c) Fondation Augusto et Léon Ferrari
Cette année, les Rencontres d'Arles accueillent pas moins de 60 expositions. Parmi les plus attendues, « la promenade argentine », qui fête le bicentenaire de l'indépendance du pays. L'argentin Leon Ferrari, invité d'honneur du festival, expose ses détournements de photographies et de cartes postales, objets d'une relecture de l'histoire argentine. La photo argentine sera également présentée à travers les artistes Leandro Berra, Marcos Adandia, Gabriel Valansi, Marcos López.

A l'ère du numérique, la promenade argentique permet de renouer avec cette technique et son rendu incomparable, comme le Polaroid menacé d'extinction. Les photomontages artisanaux sont également à l'honneur.

Arles_2.jpgWilliam Wegman, Sans titre, 1987 (c) Collection Polaroid
Dans Passages de témoins, Marin Karmitz, cinéaste, producteur, créateur et animateur du réseau de salles MK2, présente sa collection photographique originale et personnelle où Christer Strömholm côtoie Christian Boltanski, Antoine d'Agata dialogue avec Chris Marker, Annette Messager rencontre Johan van der Keuken, etc.

« Promenade dans les prisons françaises », une exposition basée sur le rapport du contrôleur général des lieux de privation de liberté en France, Jean-Marie Delarue, montre l'univers carcéral français. Loin d'être un lieu d'aide à la réinsertion, mais plutôt une insulte à la condition humaine, les photographies invitent à dépasser les idées reçues sur la prison, elles montrent également leurs limites car elles ne peuvent dire les nuances des misères du quotidien.

Une autre « promenade » très appréciée du public, celle consacrée au rock avec notamment une série de 70 portraits retraçant la carrière de Mick Jagger à travers l'oeil des plus grands portraitistes. A voir également, le photographe Jean Pigozzi qui présente l'exclusivité de quarante ans de clichés au coeur de la jet-set.

Des expositions hors promenades complètent ce programme. Le magazine Télérama fête son soixantième anniversaire à travers une exposition de 3 000 couvertures de son magazine. L'année de la Russie en France est également l'occasion d'une exposition réalisée avec Olga Sviblova du musée de la Photographie de Moscou.

Le prix Luma de la Fondation LUMA, partenaire des prix des Rencontres d'Arles depuis leur création, a été remis pour la première fois cette année à Trisha Donnelly par les artistes contemporains Peter Fischli et David Weiss (Fischli / Weiss).

La Fondation LUMA présente également des oeuvres de Fischli /Weiss à l'atelier de Mécanique et elle organise une exposition du jeune artiste écossais Luke Fowler et de son « idole », le réalisateur Peter Hutton à l'Hôtel du Cloître.

Informations pratiques :

 Expositions du 3 juillet au 19 septembre

 Horaires : tous les jours de 10h à 19h

 Catalogue de l'exposition : "Les rencontres d'Arles 2010, du lourd et du piquant, éd. Actes sud

 Site Internet : Rencontres Arles 2010

La sélection des artistes :
Les commissaires de cette édition 2010, artistes ou directeurs et conservateurs d'institutions culturelles majeures, sont tous membres du « Core group », le collège de réflexion réuni par la Fondation LUMA pour nourrir et définir le contenu du Parc des Ateliers.
Artistes nominés par Tom Eccles, Directeur Exécutif du Center for Curatorial Studies de Bard College à New York : Anne Collier, Liz Deschenes, Roe Ethridge.
Artistes nominés par Liam Gillick, artiste et Professeur à la School of the Arts, Columbia University, New York : Marlo Pascual, Gilad Ratman, Solmaz Shahbazi
Artistes nominés par Beatrix Ruf, Directrice et Conservatrice de la Kunsthalle de Zürich : Annette Kelm, Elad Lassry, Leigh Ledare
Artistes nominés par Hans Ulrich Obrist Co-directeur des programmes de la Serpentine Gallery, Londres et Philippe Parreno, artiste, Paris : Trisha Donnelly, Shannon Ebner, Hans-Peter Feldmann, Darius Khondji, Kazuo Shinohara, Taryn Simon


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions en régions

Voir tous les articles de la rubrique Expositions en régions