Exposition De Watteau à Fragonard, les fêtes galantes - Musée Jacquemart-André, Paris

Une exposition présentée au musée Jacquemart-André, Paris (14 mars - 21 juillet 2014)

Publié le vendredi 28 mars 2014



Le Musée Jacquemart-André présente une grande exposition sur la peinture française du XVIIIe siècle et ses maîtres : De Watteau à Fragonard, les fêtes galantes. Le temps de l'insouciance. Le parcours réunit une soixantaine d'oeuvres, essentiellement des peintures provenant d'importantes collections.


watteau-4.jpgJean-Honoré Fragonard (1732-1806). Le Jeu de la Main chaude, vers 1775-1780 © Courtesy National Gallery of Art, Washington, Samuel H. Kress collection
De son invention par Antoine Watteau (1684-1721) jusqu'aux brillantes variations de Jean-Honoré Fragonard (1732-1806), le genre de la fête galante va traverser tout le XVIIIe siècle.

Au début du XVIIIe siècle, Antoine Watteau redécouvre la tradition de la pastorale des artistes vénitiens et flamands aux XVIe et XVIIe siècles et la transforme pour la rendre à la fois moderne et profondément française.

Dans des décors champêtres à la végétation luxuriante, Watteau met en scène le sentiment amoureux : danseurs, belles dames ou bergers s'adonnent à des divertissements ou à des confidences.

Son succès est tel que même l'Académie royale de peinture et de sculpture en reconnaît l'importance mais peine à définir le genre de la fête galante. Watteau est donc reçu à l'Académie comme peintre d'histoire.

watteau-3.jpgAntoine Watteau (1684-1721). Vers 1716-1717 © New York, The Metropolitan Museum of Art, Robert Lehman Collection, 1975. Dist. RMN-Grand Palais / image of the MMA
Ces scènes champêtres élégantes et raffinées vont occuper une place majeure dans la peinture française et les artistes les plus innovants tels Nicolas Lancret et Jean-Baptiste Pater, François Boucher et Jean-Honoré Fragonard, vont s'y consacrer, jusqu'à une date avancée du règne de Louis XVI.

Le parcours présente également une sélection de dessins de Watteau. Ceux-ci moins connus que ses tableaux, illustrent le processus créatif de l'artiste, brillant dessinateur et doué d'un grand sens de l'observation.

Bien après le milieu du XVIIIe siècle, deux figures majeures de l'art français François Boucher (1703-1770) et Jean-Honoré Fragonard (1732-1806) vont poursuivre le genre et lui donner une réalité visionnaire, plus fantaisiste. Ils seront les derniers maîtres de la fête galante.

Informations pratiques :

 Exposition De Watteau à Fragonard, les fêtes galantes, jusqu'au 21 juillet 2014.

 Musée Jacquemart-André : 158 bd Haussmann - 75008 Paris.

 Horaires : Ouvert tous les jours, sans exception, de 10h à 18h. Nocturnes tous les lundis jusqu'à 21h30.

 Tarif : 12 €, tarif réduit : 10 €, gratuit pour les enfant (- de 7 ans)

- Catalogue d'exposition : De Watteau à Fragonard, les fêtes galantes, éditions Fonds Mercator.


Imprimer cet article

Dans la même rubrique
Expositions à Paris

Voir tous les articles de la rubrique Expositions à Paris