Lettre d'information

Culture Golasecca en Europe à l'âge du fer

Archéologie - Editions RMN - Ouvrage broché - 175 pages - Textes en Français - Publié en 2010

Les Alpes ont toujours été perméables aux échanges. De part et d’autre de ses versants, hommes, objets et idées y circulent et se croisent rapprochant d’une façon complexe mondes celtique et méditerranéen.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

18,18 €

33,18 €

-15,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782711856756
Artiste-Genre Archéologie
Auteur(s) Collectif
Editeur(s) RMN
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 175
Langue Français
Dimensions 280 x 220
Technique(s) Nombre d'illustrations : 110
Date parution 2010
Musée Musée d'Archéologie nationale, château de saint-Germain-en-Laye

La culture de Golasecca connaît son essor entre le VIIIe et le Ve siècle av. J.-C. sur un vaste territoire : au nord, jusqu'à la ligne de partage des eaux alpines entre le Rhin et le tessin suisse ; le cours du Pô au sud ; à l'ouest, la vallée du Sesia et enfin à l'est, l'actuelle ville de Bergame, jusqu'à la zone comprise entre les rivières Adda et Serio.

Ont été répertoriées sur ce territoire 170 sites reflétant une occupation ayant duré tout au long du 1er millénaire avant notre ère. Ces traces d'occupation comprennent autant de nécropoles que d'habitats.

Partie prenante de la civilisation du Hallstatt occidental, identifiée avec le Premier âge du Fer européen, la culture de Golasecca n'en conserve pas moins des caractères culturels forts comme la pratique de l'incinération des défunts.

La population du domaine Golasecca se distingue par l'acquisition précoce de l'écriture (fin du VIIe s. av. J.-C.) résultant de l'adaptation de l'alphabet étrusque à une phonétique celtique.

L'occupation du territoire augmente progressivement en densité jusqu'à l'émergence de centres urbains dont l'organisation devient complexe et hiérarchisée (Côme et Castelletto Ticino-Sesto Calende-Golasecca).

Des études menées depuis trente ans montrent que, dès son origine, la culture de Golasecca développe des liens à la fois avec les Celtes, les Etrusques de la plaine du Pô ainsi que les Grecs et contribue au développement du trafic commercial et aux échanges culturels entre l'Europe tempérée et la Méditerranée.

Catalogue de l'exposition  Golasecca, du commerce et des hommes à l'âge du fer, présentée au musée d'Archéologie nationale, château de saint-Germain-en-Laye (2010).

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus