Lettre d'information

Napoléon, Rude et Noisot : histoire d'un monument d'outre-tombe

François Rude (1784-1855) - Editions L'Amateur - Ouvrage broché - 160 pages - Textes en Français - Publié en 20/09/2012

Qu'évoque de nos jours le nom de Claude Noisot ? Pas grand-chose sans doute, si ce n'est pour les Bourguignons celui d'un original qui fit élever en 1847 par un autre Bourguignon, le sculpteur François Rude, dans un refuge sanctuaire aménagé aux portes du village de Fixin (Côte d’Or), un monument à la gloire de l'Empereur, Le Réveil de Napoléon à l'immortalité.

Expédié sous 3 à 6 jours

17,06 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782859175290
Artiste-Genre François Rude (1784-1855)
Auteur(s) Bertrand Tillier
Editeur(s) L'Amateur
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 160
Langue Français
Dimensions 240 x 150
Technique(s) 0.585
Date parution 20/09/2012
Epoque XIXe siècle

À l'ancien officier de la Garde impériale et ancien membre du bataillon de l'île d'Elbe qui déplorait que « pas un tableau ! pas une figure ! pas un monument n'ait été élevé qui rappelle à ses yeux son Empereur, celui qu'il avait connu », l'artiste avait aussitôt décrété : « Mais que voulez-vous donc faire d'une statue ? où voulez-vous la placer ? ici, là ? eh bien ! je vous ferai un Empereur ! ».

L'ambivalence de l'expression ne laisse d'interloquer, tant elle renseigne sur le pouvoir que Rude et Noisot prêtaient à l'art et plus particulièrement à la sculpture : un pouvoir de résurrection.

C'est l'histoire de cette foi, de son oeuvre, de l'entreprise qu'elle suscita et des moyens qu'elle mobilisa, que ce livre voudrait raconter, interroger et comprendre. Professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Bourgogne, l'auteur Bertrand Tillier, raconte la genèse de cette oeuvre.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus