Lettre d'information

Donation Boisecq Longuet - Musée des Beaux-Arts de Dijon

Simone Boisecq, Karl-Jean Longuet - Editions Musée des Beaux-Arts de Dijon / Silvana - Ouvrage broché - 112 pages - Textes en Français - Publié en 2022

Simone Boisecq (1922-2012) et Karl-Jean Longuet (1904-1981) ont formé un couple singulier engagé dans le renouvellement de la sculpture française après la Seconde Guerre mondiale.

Expédié sous 5 à 10 jours

14,22 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788836650880
Artiste-Genre Simone Boisecq, Karl-Jean Longuet
Auteur(s) Sous la direction de Virginie Barthelemy
Editeur(s) Musée des Beaux-Arts de Dijon / Silvana
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 112
Langue Français
Dimensions 270 x 210
Technique(s) 85 illustrations
Date parution 2022
Musée Musée des Beaux-Arts de Dijon

Dès leur rencontre en 1946, Simone Boisecq et Karl-Jean Longuet ont exploré une voie personnelle dans la sculpture, entre figuration et abstraction, classicisme et archaïsme. Ils ont travaillé dans une même direction tout en conservant la singularité de leur recherche et de leur expression.

À cette époque, Karl-Jean Longuet était déjà un artiste établi. Formé à la sculpture dans les années trente, il s’est engagé dans l’après-guerre dans une simplification des formes et a accordé une importance grandissante aux matériaux bruts et au rapport de la sculpture à l’architecture.

Simone Boisecq est arrivée à Paris en 1945 après avoir grandi à Alger. Depuis l’enfance, elle a cultivé un goût prononcé pour une esthétique primitiviste, marquée par des influences bretonnes, maghrébines, africaines et océaniennes.

En 2021, les filles de ce couple d’artistes ont fait don au musée des Beaux-Arts de Dijon d’un ensemble de 38 sculptures représentatives de leur carrière. Cette donation met en évidence les thématiques récurrentes dans leur travail : la figure humaine, le rapport à la nature et au paysage, la recherche autour de l’architecture notamment à travers des commandes publiques. Ce corpus de sculptures des deux artistes proches de la Nouvelle École de Paris invite à tisser des liens avec les œuvres de Maria Helena Vieira da Silva, Étienne Hajdu, Vera Pagava, Nicolas de Staël et Roger Bissière, bien représentées dans les collections dijonnaises.


Sommaire

Les raisons d'une donation
Anne Longuet Marx

Boisecq, Longuet et la Nouvelle École de Paris
Affinités et complicités dans les collections dijonnaises
Agnès Werly

La Sculptarchitecture
Blandine Chavanne

Le fonctionnement symbolique des « objets sauvages » : du décor primitiviste aux « dualités » post-surréalistes
Thierry Dufrêne

Simone Boisecq, correspondances. Regards sur la bibliothèque de l'artiste
Sabrina dubbeld

CATALOGUE
Simone Boisecq
Karl-Jean Longuet

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus