Lettre d'information

Weegee, autopsie du spectacle

Weegee - Editions Textuel, Fondation Henri Cartier-Bresson - Ouvrage relié - 208 pages - Textes en Français - Publié en 2024

Constituée d’une centaine de photographies – les plus connues, mais aussi beaucoup d’images jamais mises en valeur – ce livre montre la cohérence de l’œuvre de Weegee basée sur une critique radicale et incisive de la Société du Spectacle, emprunte d’une empathie inattendue envers les défavorisés.

Détails de l'exposition

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

52,13 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782845979901
Artiste-Genre Weegee
Auteur(s) Isabelle Bonnet, David Campany, Clément Chéroux et Cynthia Young.
Editeur(s) Textuel, Fondation Henri Cartier-Bresson
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 208
Langue Français
Dimensions 260 x 200
Date parution 2024
Musée Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris

Catalogue de l'exposition Weegee, autopsie du spectacle, présentée à la Fondation Henri Cartier-Bresson, Paris (30 janvier - 19 mai 2024).

Il y a une énigme Weegee. Ses photographies se répartissent en deux catégories distinctes. Il y a d’une part ses images de faits divers prises à New York au cours des années 1940, dans une approche documentaire, directe et crue. Et de l’autre, des photographies de starlettes, politiciens et autres mondains réalisées à Hollywood dans la décennie suivante, pour lesquelles il a volontiers recours aux trucages.

Se disant lui-même « envoûté par le mystère des meurtres », Weegee se démarquait par sa capacité à arriver promptement sur les scènes de crime ou à attendre l’arrivée des paniers à salade sur le perron des commissariats pour saisir sur le vif les prévenus. Néanmoins, il s’attache à faire rentrer dans son cadre les badauds, souvent issus des classes populaires, voire à ne s’intéresser qu’à eux.

Weegee (1899-1968) est un photojournaliste américain connu pour ses images d’un New York marqué par la criminalité. En 1941, la New York’s Photo League lui consacre une exposition qui sera suivie par celle du MoMA en 1943. Il publie son premier livre Naked City en 1945 et son autobiographie Weegee par Weegee en 1961.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus