Lettre d'information

Sean Landers - Animal Kingdom

Sean Landers - Editions Liénart - Ouvrage broché - 112 pages - Textes en Bilingue Français / English - Publié en 2024

Sean Landers (né en 1962) est un grand représentant de l’art contemporain américain et de la peinture figurative. Entre biographie et fiction, il met en scène sa vie d'artiste dans un mode d'exposition de soi : artifice, truchement, faux-semblant...

Détails de l'exposition

3 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

18,96 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782359064247
Artiste-Genre Sean Landers
Auteur(s) Frédéric Paul, Christine Germain-Donnat
Editeur(s) Liénart
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 112
Langue Bilingue Français / English
Dimensions 255 x 195
Technique(s) 75 illustrations
Date parution 2024
Musée Musée de la Chasse et de la Nature, Paris

Catalogue de l'exposition Sean Landers. Animal Kingdom, présentée au Musée de la Chasse et de la Nature, Paris (17 octobre 2023 - 10 mars 2024).

Une rencontre avec un univers tout autant merveilleux que mystérieux : parade d'animaux, lion et singe au pelage faux bois, lapin ou coq fixant avec intensité leurs observateurs pour interroger peut-être leur propre humanité, forêt de bouleaux aux troncs couverts d'écriture entaillées dans le bois ou bibliothèque exposant ses titres fantaisistes comme autant de devinettes ou de confessions de l'artiste.

Depuis plus de dix ans, l'artiste développe sa série d'animaux à la fourrure écossaise. Cette utilisation incongrue du tartan, en trompe-l'oeil, se pose en double référence à Magritte : à sa période dite "vache" de 1948 où dans un style volontairement grossier il sape la notion de "bonne peinture" ; et aux pantoufles écossaises que le surréaliste belge portait pour peindre.

L'ostensible fausse naïveté et la fantaisie trompeuse de la peinture figurative de Sean Landers (né aux Etats-Unis en 1962), inspirée de la peinture européenne - celle de l'art du portrait de la Renaissance, celle du paysage romantique du XIXe siècle ou celle des Surréalistes - met en lumière une affirmation tant politique qu'esthétique des choix de l'artiste.

Formé à Yale University School of Art dans les années 1980, il explique l'adoption de la figuration comme une prise de position alternative, un chemin dangereux mais dès lors fatalement irrésistible.

Le catalogue se compose d’une préface par Christine Germain-Donnat et d’un essai inédit de Frédéric Paul, « Quand on parle du loup… ». L’ensemble des œuvres exposées est reproduit, notamment dans leur présentation in-situ dans les espaces muséographiques du Musée de la Chasse et de la Nature.



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus