Lettre d'information

Le carnaval, la fortune et la folie. La rencontre de Paris et Venise à l'aube des Lumières

Art et Société - Editions PUR - Ouvrage relié - 375 pages - Textes en Français - Publié en 2017

Au début du XVIIIe siècle, Paris et Venise tissent des liens artistiques et intellectuels féconds, marqués par des échanges intenses.

36,97 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782753558861
Artiste-Genre Art et Société
Auteur(s) Valentine Toutain-Quittelier, Pierre Rosenberg (Préface)
Editeur(s) PUR
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 375
Langue Français
Dimensions 287 x 225
Date parution 2017

Qu'ils soient Français à Venise ou Vénitiens à Paris, ancrés dans une carrière à long terme ou seulement de passage, que recherchent ces artistes si loin de leur terre d'origine ? Ils cèdent à la curiosité du temps et aspirent à de nouvelles références, de nouveaux savoir-faire auprès d'une école artistique qui leur est étrangère. Le goût du voyage s'exprime aussi, facilité par la paix revenue sur l'Europe.

La soif de richesse, enfin, les séduit autant que les rêves de gloire au service des puissants. Venise rencontre Paris, le Carnaval rencontre la Fortune. Mais la Folie de 1720, caractérisée par l'éclatement chaotique de la bulle spéculative et l'abandon des chimères financières de John Law, bouleverse ce fragile édifice. En cette aube des Lumières où les frontières s'atténuent pour favoriser la mobilité des hommes et des oeuvres, une première République des Arts se dessine.

L'auteur brosse le portrait de deux écoles artistiques tournées l'une vers l'autre, de leurs moments d'éclats communs à leurs inéluctables désaccords. Participant au renouveau pour une période injustement appelée " de transition ", ce livre met en lumière la densité des échanges transnationaux et esquisse un peu plus les contours d'une première Europe esthétique avant d'être politique.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus