Lettre d'information

Le paysage au XIXe siècle, du néoclassicisme au symbolisme

Editions Musée Eugène Boudin - Broché - pages - Textes en Français - Publié en

Une histoire du paysage à travers les chefs-d'oeuvre des collections des musées de Beauvais et de Honfleur…

Expédié sous 3 à 6 jours

18,48 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782354040055
Editeur(s) Musée Eugène Boudin
Format Broché
Langue Français

Au lendemain de la Révolution et du Premier Empire, le statut de la peinture de paysage était ambigu. Deux écoles, en effet, s'opposaient.

La première considérait [...] qu'il ne s'agissait là que d'un art purement décoratif qui ne relevait en fait, que des créations manufacturières : il fallait donc se résoudre à considérer comme mineure cette expression artistique qui ne disait rien à l'âme et n'agissait pas pour réformer les moeurs.

Les tenants de la seconde école oeuvraient au maintien de ce type de sujet, mais dans un cadre bien déterminé : seul avait droit d'exister le paysage d'imagination aux références anciennes [...]. Le travail sur le motif se trouvait dévalorisé tandis que se trouvait promue l'étude aux connotations héroïques, conçues d'après les maîtres, aux premiers rangs desquels figuraient, par exemple, Poussin (1594-1665) ou Claude Gellée (1600-1682), dont les figures intégrées à la représentation étaient un support idéal pour reconstituer quelque fait historique ou évoquer quelque épisode de l'histoire religieuse. Extrait du texte de Dominique Lobstein, Chargé d'Etudes documentaires au musée d'Orsay.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus