Un art de l'éternité. L'image et le temps du national-socialisme

Art & Histoire - Editions Gallimard - Ouvrage broché - 424 pages - Textes en Français

L'art ne fut pas sous le IIIe Reich un instrument de propagande au service d'un programme politique. Parce que le nazisme fondait sa conception du monde sur le mythe de la race supérieure, seule créatrice de culture, l'art fut au contraire la raison d'être et la fin d'un régime qui se présentait comme "la dictature du génie".

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

7,70 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis

Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_9782072701191
Artiste-Genre Art & Histoire
Auteur(s) Eric Michaud
Editeur(s) Gallimard
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 424
Langue Français
Dimensions 180 x 108
Date parution 2017

Le réveil du peuple allemand à l'art de son passé prit la forme d'un réveil religieux, l'art devint l'objet d'un culte national et tout travail fut assimilé à l'activité artistique.

Guidé par un Führer artiste, le peuple "aryen" modelait sa propre figure, en dessinait les contours, éliminant son fond "parasite" pour atteindre l'éternité promise.

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus