Lettre d'information

Gilles Marie Oppenord. Carnet de dessins faits à Rome, 1692-1699

Gilles-Marie Oppenord - Editions Coédition Officina Libraria/Louvre éditions - Coffret - 328 pages - Textes en Français - Publié en 2018

Acquis par le musée du Louvre en 1972, le carnet de dessins de l'architecte Gilles-Marie Oppenord (1672-1742) n'a été que très ponctuellement étudié et fait l'objet pour la première fois d'une publication en fac-similé dans son intégralité.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

50,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9788899765798
Artiste-Genre Gilles-Marie Oppenord
Auteur(s) Peter Fuhring, Jean-Gérald Castex
Editeur(s) Coédition Officina Libraria/Louvre éditions
Format Coffret
Nb. de pages 328
Langue Français
Dimensions 220 x 165
Date parution 2018
Musée Musée du Louvre, Paris

Sa fragilité - la reliure ancienne ne permet pas une consultation aisée -, son intérêt historique - il constitue un témoignage unique sur les premiers pas d'un artiste lors de son séjour romain - et la variété des dessins qu'il renferme font de ce carnet l'un des plus séduisants du département des arts graphiques du musée du Louvre.

Oppenord séjourna de 1692 à 1699 à Rome où il approfondit sa formation artistique en dessinant l'architecture et la décoration des édifices, antiques et modernes, de la ville éternelle et dans l'Italie du Nord. Il y réalisa de très nombreux dessins, dont la plupart dans des carnets aujourd'hui dispersés et parfois démembrés qui sont aujourd'hui conservés dans des grandes collections en Europe et en Amérique du Nord.

Le volume du Louvre demeure un de ceux qui, outre sa grande variété stylistique et thématique, permet de comprendre la manière dont le jeune artiste a dessiné, dans un même ensemble, des estampes d'ornements, d'autels et monuments antiques, et des bâtiments et éléments architecturaux qu'il a manifestement vus in situ.

Cette fascination pour la décoration et l'architecture, perceptible à travers les pages de ce carnet, fournit à Oppenord un répertoire de formes artistiques qu'il développa une fois de retour à Paris dans nombre de ses inventions et qui contribuèrent à en faire un artiste majeur de la première moitié du XVIIIe siècle.

La publication de ce carnet est accompagnée d'une étude sur le séjour romain de l'artiste qui retrace la manière dont il a constitué ce carnet de dessins, et d'une description codicologique détaillée de ce volume.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus