Lettre d'information

V vs L

Ryoji Ikeda, Benedict Gross - Editions Xavier Barral - Etui - Textes en Français - Publié en 05/03/2010

Véritable objet, cet ouvrage se compose de trois éléments, réunis dans un étui en plexiglas : Un livre de textes (120 pages), une âme transparente et 9 planches photographiques de l'oeuvre de Ryoji Ikeda présentée au Laboratoire à Paris d'octobre 2008 à janvier 2009.

Produit indisponible

77,73 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782915173437
Artiste-Genre Ryoji Ikeda, Benedict Gross
Editeur(s) Xavier Barral
Format Etui
Langue Français
Dimensions 225 x 170
Date parution 05/03/2010
Poids 1.232

Il présente le dialogue entre l'artiste japonais Ryoji Ikeda, figure de la scène électronique sonore et visuelle, et le mathématicien Benedict Gross, et l'oeuvre qui en est issue, présentée au Laboratoire.

De ses échanges avec le mathématicien américain Benedict Gross, l'artiste inaugure une oeuvre où la définition du sublime s'accorde à l'immatérialité de l'infini. Compositeur à l'avant-garde des fréquences ultrasoniques ; artiste des ondes visibles ; Ryoji Ikeda est reconnu pour sa recherche sur l'interférence entre réalité et dimension inconnue.

Cette exploration des sonorités minimales a conduit Ryoji Ikeda vers une oeuvre beaucoup plus radicale aujourd'hui. Les installations présentées au Laboratoire ne comportent, en effet, aucun son.

L'artiste présente un travail tout à fait inédit dans lequel le silence fait partie intégrante de l'oeuvre. " En tant qu'artiste et compositeur, mon travail s'est toujours polarisé sur les concepts du beau et du sublime.

Les mathématiques relèvent de la plus pure beauté. Nombres, valeurs et formes dans leur parfait assemblage nous résistent. Aborder l'esthétique du sublime dans les mathématiques constitue une expérience impressionnante, comparable à celle éprouvée quand nous considérons l'immensité et l'ampleur de l'univers ; nous laissant bouche bée.

Ce projet, par l'amorce d'un dialogue avec le mathématicien Benedict Gross et d'autres théoriciens, tente de définir un langage esthétique commun ".

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus