Lettre d'information

Auguste Pointelin (1839-1933). La clarté intime de la terre

Auguste Pointelin - Editions Mare & Martin - Ouvrage broché - 155 pages - Textes en Français - Publié en 2018

Auguste Pointelin appartient à la génération d'artistes de la seconde moitié du XIXe siècle qui affirme la toute-puissance de la nature et la fascination du paysage.

22,75 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9791092054897
Artiste-Genre Auguste Pointelin
Auteur(s) Amélie Lavin, Samuel Monier
Editeur(s) Mare & Martin
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 155
Langue Français
Dimensions 280 x 240
Date parution 2018
Musée Musée des Beaux-arts de Dole

Catalogue de l'exposition Auguste Pointelin (1839-1933). La clarté intime de la terre, présenté au musée des Beaux-arts de Dole (27 juin - 11 novembre 2018).

Peintre farouchement attaché à son indépendance, il fut, de façon assez paradoxale, accepté de 1866 à sa mort en 1933, au si contesté Salon parisien : "Tous mes tableaux sont empruntés au Jura, [...] et n'étant pas encore parvenu à réaliser en cela mon idéal, je continue et continuerai jusqu'au bout de m'y efforcer, quitte à laisser croire chez moi à une sorte d'impuissance de faire autre chose".

Il trouva son épanouissement dans la représentation de la ligne ciselée des plateaux, combes ou vallons de sa terre natale. Pointelin est proche des impressionnistes, artistes de la nature pure, qu'enchantent les campagnes presque urbaines et la fraîcheur des vibrations joyeusement ensoleillées ; lui, en revanche, préfère les aubes et d'ineffables crépuscules. Comme tous, inlassablement, il parcourt la campagne, mais peint ensuite de mémoire dans son atelier parisien ou jurassien.

L'amateur contemporain - cet esprit moderne dont rêvait Baudelaire - lucide, sensible, ironique, dans un siècle qui en a tant vu, sera sans doute touché par cet artiste discret entre tous. L'authenticité de son obstination pour l'essentiel réussit d'étranges paysages au-delà de toute représentation, et approche la "peinture pure". Landes désertes, arbres solitaires et décharnés, lumières d'ailleurs.

Comme chez Friedrich, Rothko ou Benrath, par le silence abstrait et sensuel de la nature transfigurée, se lève, absent de tout bouquet, le parfum sublime et insaisissable de l'éternité. Par la diversité des contributions et par son iconographie très riche, ce livre fait état de la recherche menée sur Auguste Pointelin depuis plus de vingt-cinq ans et sert également de catalogue aux expositions qui lui sont consacrées ainsi qu'à ses proches par les musées du territoire jurassien.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus