Lettre d'information

William Kentridge. Smoke Ashes Fable

William Kentridge - Editions Actes sud - Ouvrage relié - 230 pages - Textes en Français - Publié en 2017

Depuis ses débuts à la Documenta X en 1997, l'artiste sud-africain William Kentridge a acquis une reconnaissance internationale. À l'occasion de cette grande rétrospective, ses créations majeures sont rassemblées et permettent de prendre ainsi la mesure de la force de cette œuvre protéiforme (dessins, peintures, impression, tapisseries, sculptures, dessins animés, opéra.

> Feuilletez l'ouvrage

47,35 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782330084530
Artiste-Genre William Kentridge
Auteur(s) Margaret K Koerner, Benjamin Buchloh, Joseph Leo Koerner, Harmon Siegel
Editeur(s) Actes sud
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 230
Langue Français
Dimensions 305 x 230
Technique(s) 300 bw and col. illustrations
Date parution 2017
Musée Sint-Janshospitaal de Bruges

Catalogue de l'exposition William Kentridge. Smoke Ashes Fable, présentée au Sint-Janshospitaal de Bruges (20 octobre 2017 - 25 février 2018).

Cette exposition d'envergure présente une sélection exceptionnelle des oeuvres de William Kentridge pour l'Hôpital Saint-Jean de Bruges - qui est, à 800 ans, un des plus anciens complexes hospitaliers d'Europe. Illustrant les thèmes du traumatisme et de la guérison, elle est axée sur l'installation vidéo de 2015 More Sweetly Play the Dance, interprétation contemporaine de la Danse macabre du Moyen Âge.

Grâce au dialogue qui s'instaure entre les oeuvres présentées - notamment celles de l'artiste belge Marcel Broodthaers, dont les intérêts recoupent ceux de Kentridge - et le cadre remarquable de l'hôpital, l'exposition fait de l'art un outil puissant pour l'exploration des strates de l'histoire.

Le catalogue réunit quatre essais originaux. Margaret K. Koerner, commissaire de l'exposition, présente Kentridge et Bruges. Benjamin Buchloh se penche sur la manière dont Kentridge a considéré l'avant-garde historique sous l'angle de l'exil, loin des pratiques néo-avant-gardistes en vigueur dans l'Amérique et l'Europe d'après-guerre. Inspiré par le décor de l'ancien Hôpital Saint-Jean et la complexité historique de la ville de Bruges, Joseph Leo Koerner analyse l'art de Kentridge comme un processus d'exploration autodéterminé, où le passé défigure et rachète simultanément. Harmon Siegel, enfin, étudie l'approche de l'histoire du cinéma chez Kentridge, abordant au passage l'oeuvre de Broodthaers.

Smoke, Ashes, Fable: William Kentridge in Bruges constitue une nouvelle oeuvre majeure d'un des plus grands artistes de notre temps.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus