Pompéi à travers le regard des artistes français du XIXe siècle - Carnets d'études ENSBA n°38

Pompei - Editions ENSBA - Ouvrage broché - 104 pages - Textes en Français

Un aperçu du regard des artistes français du XIXe siècle sur leur séjour pendant les fouilles archéologiques de Pompéi. On y découvre les décors, les fresques, les mosaïques. Avec de nombreuses feuilles et aquarelles inédites.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

25,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Ajouter à mes favoris

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis

Noter / écrire un commentaire
Référence LIV_9782840565024
Artiste-Genre Pompei
Auteur(s) Sous la direction d'Emmanuelle Brugerolles
Editeur(s) ENSBA
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 104
Langue Français
Dimensions 226 x 200
Date parution 2016
Musée Cabinet des dessins Jean Bonna, Beaux-Arts de Paris

Catalogue de l'exposition Pompéi à travers le regard des artistes français du XIXe siècle, présentée au Cabinet des dessins Jean Bonna, Beaux-Arts de Paris (5 octobre 2016 - 13 janvier 2017).

Au travers d’une cinquantaine d’œuvres d’architectes mais aussi de peintres et de graveurs, l’exposition montre comment tout au long du XIXe siècle, Pompéi est devenue une destination incontournable pour la formation des artistes français.

Redécouverte dès le milieu du XVIIIe siècle, Pompéi constitue, avec les conquêtes napoléoniennes, un chantier de fouilles important, mais aussi une nouvelle source d’inspiration pour les jeunes artistes qui souhaitent étudier les ruines antiques.  D’abord limitées aux peintures et aux objets précieux, les découvertes archéologiques de Pompéi, portant sur la cité elle-même, contribuent au développement de nouveaux intérêts pour l’urbanisme et l’architecture.

Si les architectes comme Félix Duban ou Charles Garnier s’étaient attachés à reproduire des parois complètes de décor pompéien, les peintres, eux, se plaisent à isoler des fresques historiques dont ils restituent l’état de conservation parfois déjà dégradé.  Comme Gustave Moreau et Jean-Jacques Henner, le graveur Claude-Ferdinand Gaillard restitue la délicatesse de ces scènes qu’il s’agisse de femmes à leur toilette ou d’Adonis blessé dans les bras de Vénus.

C’est avec Pierre Gusman que se clôt la sélection d’œuvres : graveur, dessinateur mais aussi écrivain, il s’est surtout rendu célèbre pour son ouvrage évoquant ses souvenirs de Pompéi (Pompéi, la ville et ses mœurs, 1899). Il y retrace la vie quotidienne dans la cité, évocations que l’on retrouve dans ses portraits aquarellés, qui, inspirés des fresques encore en place, fournissent une sorte de typologie des habitants de la ville. Présentés en 1897 à Paris, ces aquarelles s’offre à nouveau à la découverte du public.

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus