Lettre d'information

Strasbourg 1200-1230, la révolution gothique

Art Gothique, Strasbourg - Editions Musées de Strasbourg - Ouvrage broché - 320 pages - Textes en Français - Publié en 2015

Une révolution artistique. A l'occasion des festivités du Millénaire de la cathédrale, le musée de l'OEuvre Notre-Dame propose une importante exposition consacrée à l'apparition du style gothique à Strasbourg au début du XIIIe siècle.

Expédié sous 3 à 6 jours

39,00 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence LIV_9782351251379
Artiste-Genre Art Gothique, Strasbourg
Auteur(s) Jean Wirth, Cécile Dupeux, Sabine Bengel
Editeur(s) Musées de Strasbourg
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 320
Langue Français
Dimensions 270 x 220
Date parution 2015
Poids 1.22
Musée Musée de l'OEuvre Notre-Dame, Strasbourg

Catalogue de l'exposition Strasbourg 1200-1230, la révolution gothique, présentée au musée de l'OEuvre Notre-Dame, Strasbourg (16 octobre 2015 - 14 février 2016).

Carrefour commercial, la ville de Strasbourg bénéficie au plus haut point des échanges à la fin du XIIe siècle et au début du siècle suivant. L'art des orfèvres est le premier à assimiler les influences nouvelles, avec les croix reliquaires et les sceaux.

Le changement est plus radical dans l'architecture et son décor sculpté, car il y dépendait d'une rupture dans les techniques qu'on aurait difficilement pu obtenir sans accueillir une équipe formée ailleurs. Cela se produisit à la cathédrale et à Saint-Thomas, avec l'arrivée d'un architecte et sculpteur qui a visiblement travaillé sur les chantiers français, probablement dès la fin des années 1210.

Celui-ci adapte non sans peine la nouvelle manière de construire à un substrat roman et impose un style de sculpture radicalement neuf, égal à celui des plus belles cathédrales françaises. Le décor du croisillon sud du transept de la cathédrale montre la connaissance de Sens et Chartres. La souplesse et le mouvement de ses figures, du pilier des anges aux statues de l'Eglise et de la Synagogue traduisent également sa familiarité avec l'orfèvrerie mosane.

S'il appartient au courant antiquisant de la période par cette médiation, il a à l'évidence aussi une connaissance directe des monuments antiques, comme ses émules à la cathédrale de Reims. Strasbourg se trouve alors projeté au devant de la scène artistique à la fois par les commandes à ses ateliers de sculpture, de vitrail, d'orfèvrerie et d'enluminure et par l'influence des oeuvres qui y sont produites.

L'exposition vise à réunir ce qu'il est possible des oeuvres dispersées témoignant de cette révolution artistique. Elle évoquera également les sources ainsi que le rayonnement de cet atelier exceptionnel. Le catalogue qui permet de réunir l'ensemble des oeuvres dispersées propose la première étude d'ensemble sur l'art à Strasbourg dans les premières décennies du XIIIe siècle.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus