Lettre d'information

Catalogue d'exposition Dansez, embrassez qui vous voudrez

Peinture XVIIIe siècle - Editions Silvana - Ouvrage broché - 320 pages - Textes en Français - Publié en 2015

L'exposition rend hommage au thème de la Fête galante et de la Pastorale, popularisé par Antoine Watteau (1687-1721) et qui connut en France et en Europe un succès non démenti tout au long du Siècle des Lumières.

Produit indisponible

36,97 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

(5/5)
1 note(s)
Référence LIV_9788836631544
Artiste-Genre Peinture XVIIIe siècle
Auteur(s) Mathias Auclair, Kateřina Cichrová, Stéphane Loire, Xavier Salmon, Agathe Sanjuan, Olivia Savatier Sjöholm, Selma Schwartz.
Editeur(s) Silvana
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 320
Langue Français
Dimensions 290 x230
Technique(s) 270 illustrations couleurs
Date parution 2015
Musée Musée Louvre Lens

Catalogue d'exposition Dansez, embrassez qui vous voudrez. Fêtes et Plaisirs d'amour au siècle de Madame de Pompadour, présentée au musée Louvre Lens (5 décembre 2015 - 29 février 2016).

Dans le sillage de Watteau, le thème de la Fête galante fut adopté par son élève Jean-Baptiste Pater ainsi que par ses suiveurs Nicolas Lancret, Bonaventure de Bar ou Pierre-Antoine Quillard. Répondant à une soif de liberté et à un assouplissement des moeurs pendant la Régence de Philippe d’Orléans (1715-1723), influencé également par le répertoire contemporain du théâtre et de l’opéra, ce thème clamait la joie de vivre, les délices de l’amour, l’alchimie des sentiments et le besoin de paraître.

D’autres maîtres en proposèrent à leur tour des variations, pastorales chez François Boucher, mélancoliques chez Jean-Honoré Fragonard ou délicatement sentimentales chez Louis-Joseph Watteau de Lille.

La Fête galante et la Pastorale fournirent aussi un exceptionnel répertoire de sujets à la manufacture de Sèvres.

Hors des frontières, dans une Europe parlant français, nombreux furent les artistes à s’emparer du thème, l’estampe et la circulation des oeuvres favorisant amplement sa diffusion. Les manufactures allemandes de porcelaine, en particulier celle de Meissen, multiplièrent les figurines d’amoureux vêtus à la moderne, de galants de théâtre ou de bergers transis pour de jolies bergères. Les peintres, tels Christian Wilhelm Ernst Dietrich, Cornelis Troost ou Norbert Grund, n’hésitèrent pas à plagier ces sujets à la mode. Le sculpteur Ferdinand Tietz orna de ces mêmes figures les jardins aristocratiques et princiers d’Allemagne.

Les Arts appliqués s'emparèrent aussi de la thématique et s'attachèrent à la multiplier, en rendant hommage à la fois au goût français et au bonheur de vivre.

> Voir détails de l'exposition sur ArtActu.com

Sommaire
Avant-propos
• « Dansez, embrassez qui vous voudrez », par Xavier Salmon
Sujets de convivialité et d’amour. Antécédents nordiques et
français
• Scènes de convivialité et d’amour dans l’art flamand et hollandais :
réflexions sur les sources des peintres de fêtes galantes, par Olivia
Savatier
Le temps de Watteau
• Watteau et la fête galante, par Xavier Salmon
Le coeur en scène
• La fête galante dans le répertoire théâtral du 18e siècle, par Agathe
Sanjuan
• L’opéra et la fête galante, par Mathias Auclair
• Sous l’habit du pèlerin, par Xavier Salmon
Boucher et les amours à la campagne
• L’amour à la campagne. Pastorales et sujets rustiques, par Xavier
Salmon
• Le « petit goût » en exemple, par Xavier Salmon
Sentiments, félicité et harmonie
• Redécouvrir le monde des campagnes, par Xavier Salmon
À la conquête des arts décoratifs
• De la fête galante aux amours pastorales : le langage international
des gravures, par Selma Schwartz
Lorsque l’Europe chantait à l’unisson l’amour et la fête
• La France pour modèle, par Xavier Salmon

Avis

Par (London, Royaume-Uni) le  26 Déc. 2015 (Catalogue d'exposition Dansez, embrassez qui vous voudrez) :
(5/5
Le client a noté le produit mais n'a pas rédigé d'avis, ou l'avis est en attente de modération.

Produits déjà vus