Lettre d'information

Catalogue d'exposition Sciences et curiosités à la cour de Versailles

Editions RMN - Ouvrage broché - 279 pages - Textes en Français - Publié en 28/10/2010

L'exposition révèle une nouvelle image de Versailles, une image inattendue : celle d’un lieu où la présence des sciences s’est manifestée sous les formes les plus diverses. Et ceci grâce au témoignage d’oeuvres et d’instruments des anciennes collections royales rassemblés pour la première fois.

Expédié sous 3 à 6 jours

42,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782711856831
Editeur(s) RMN
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 279
Langue Français
Dimensions 280 x 240
Technique(s) 300 illustrations
Date parution 28/10/2010
Poids 1.364

Catalogue de l'exposition "Sciences et curiosités à la cour de versailles" présentée au château de Versailles (26 octobre 2010 - 3 avril 2011)

C’est depuis Versailles que la tutelle sur les sciences s’exerçait. Sous l’impulsion de Colbert, le pouvoir royal prit conscience des enjeux de la recherche scientifique. La fondation de l’Académie des Sciences instaurait un nouveau contrat entre le pouvoir et les savants dont les travaux devaient servir au bien du royaume.

La cour de Versailles était un lieu d’échanges, bien des savants la fréquentaient de façon assidue, précepteurs des princes, officiers de santé, etc. D’autres y venaient pour une présentation au roi, consécration suprême et moyen d’obtenir des subsides pour poursuivre des travaux ou trouver des débouchés pour des inventions.

La création de l’Académie des Sciences en 1666 instaura un contrat entre le pouvoir et les savants, et, jusqu’à la Révolution, il n’y eut aucun hiatus entre milieux académiques et de cour : statutairement l’Académie des Sciences comptait dix « honoraires » choisis par le roi parmi les grands seigneurs éclairés qui raffolaient des « cabinets de curiosités ».

La présentation au roi ou la démonstration devant la cour, consécration suprême équivalente à un prix Nobel, offrait le moyen d’obtenir des subsides pour poursuivre ses travaux ou de trouver des débouchés pour ses inventions. L’envol de la première Montgolfière est bien connu, mais il en est tant d’autres oubliées, telles l’expérience du miroir ardent devant Louis XIV ou celle, sous le règne suivant, de l’électricité dans la galerie des Glaces.

Les auteurs : cinquante auteurs spécialistes de leurs disciplines présentent les avancées considérables dans tous les domaines : mathématiques, astronomie, physique, chimie, botanique, médecine…

> Détails de l'exposition sur ArtActu.com

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus