Lettre d'information

Monet en pleine lumière

Claude Monet - Editions Hazan / Grimaldi Forum - Ouvrage relié - 285 pages - - Publié en 2023

En 1883, alors qu’il est à mi-parcours de sa longue vie et qu’il s’installe à Giverny, Claude Monet, toujours à la recherche d’inspiration, effectue son premier voyage à destination de Monte-Carlo et de la Riviera qu’il va découvrir avec son ami Pierre-Auguste Renoir.

Produit indisponible

36,97 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782754113359
Artiste-Genre Claude Monet
Auteur(s) Sous la direction de Marianne Mathieu
Editeur(s) Hazan / Grimaldi Forum
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 285
Dimensions 290 x 245
Date parution 2023
Musée Grimaldi Forum, Monaco

Catalogue de l'exposition "Monet en pleine lumière", présentée au Grimaldi Forum Monaco (8 juillet - 3 septembre 2023).

Monte-Carlo, Roquebrune, Bordighera puis Antibes, Claude Monet y reviendra seul en 1884 puis en 1888, il nourrira sa quête, son obsession, de capturer la lumière. Le peintre septentrional qu’il est va découvrir une nouvelle palette de couleurs, de nouveaux éléments, et rencontrer des difficultés à les peindre.

Le chef de file de l’impressionnisme va découvrir, alors qu’il est au mitan de sa longue vie, des paysages et une lumière qui constitueront un moment essentiel de son œuvre et de sa carrière. Monet ne cherchait pas à peindre un motif mais plutôt un moment, une atmosphère, comme en témoigne l’ensemble de son œuvre, depuis sa jeunesse havraise jusqu’aux derniers tableaux de Giverny.

Autour d’une section consacrée aux peintures réalisées sur la Riviera – plus de vingt tableaux –, le livre met en perspective l’œuvre de Claude Monet avec des documents d’archives et des photographies de l’époque, restituant les lieux qui ont inspiré l’artiste et apportant un éclairage inédit sur sa pratique.

Pour Marianne Mathieu, « l’œuvre de Monet est d’une grande cohérence, de sa jeunesse havraise aux derniers tableaux de Giverny, le peintre ne cherche pas à peindre un motif mais plutôt un moment ; Monet ne peint pas un paysage mais une atmosphère. Sur la Riviera, entre 1883 et 1888, c’est la maturité, Monet se découvre le peintre des séries. À Giverny, qu’il ne quittera quasiment plus au tournant du siècle, le peintre évolue à nouveau, change de point de vue, et ne peint plus que le miroir de l’eau. Monet abandonne les vues panoramiques au profit d’un cadrage resserré offrant une vision quasi-abstraite de l’eau et ses reflets. Il ne peint pas son jardin mais les seuls éléments que sont l’eau et la lumière. Il peint l’image d’un monde flottant ».

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus