Lettre d'information

Moï Ver

Moï Ver - Editions Centre Pompidou - 280 pages - Textes en Français - Publié en 2023

Connu dans les pays occidentaux sous le nom de Moï Ver, en Orient sous celui de Moshe Worobiejczyk et plus tard dans son pays natal sous celui de Moshe Raviv (1904-1995), ce photographe, graphiste puis peintre mystique d'avant-garde n'avait jamais été présenté dans toute sa complexité et sa richesse.

• Voir détails de l'exposition

39,81 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782844269423
Artiste-Genre Moï Ver
Auteur(s) Julie Jones (Direction), Karolina Ziebinska-Lewandowska (Direction), Collectif
Editeur(s) Centre Pompidou
Nb. de pages 280
Langue Français
Dimensions 290 x 240
Date parution 2023
Musée Centre Pompidou, Paris

Catalogue de l'exposition Moï Ver, présentée au Centre Pompidou, Paris (12 avril - 28 août 2023).

Né en 1904 près de Vilnius, il grandit dans le quartier juif de la ville ; étudiant au Bauhaus de Dessau, puis à l'atelier de Fernand Léger à Paris, il étudie également à l'Ecole de photographie et de cinéma de la Ville de Paris. En 1929, après deux ans au Bauhaus, il s'installe à Paris, attiré par l'énergie et les possibilités artistiques de la ville.

La photographie devient son moyen d'expression favori : il photographie intensivement Paris, mais aussi Vilnius lorsqu'il rend visite à sa famille. En 1931, à partir de ces images nouvellement prises, il publie un livre de photos qui remporte immédiatement un grand succès : L'édition luxueuse sans titre « Paris », reconnue jusqu'à aujourd'hui comme l'un des livres photographiques les plus expérimentaux de l'époque.

Pendant son séjour à Paris, il achève également un livre factice, intitulé « Ci-Contre », qui devait être publié par le critique allemand Franz Roh. Le projet a été interrompu en raison de l'arrivée au pouvoir des nazis. Le livre sera finalement publié en 2004. Ces deux ouvrages sont considérés comme des chefs-d'oeuvre de l'histoire de la photographie moderne.

Outre ces deux publications, Moï Ver a documenté la vie quotidienne des shtetels de Pologne orientale, des Juifs séfarades en Palestine et a enregistré la naissance du nouvel État juif.

En 1934, il émigre vers le Mandat britannique pour la Palestine où il travaille près de Ben Gourion, produisant des affiches politiques et culturelles, des livres de propagande et des illustrations photographiques. Dans toutes ces productions, on peut voir le langage visuel du Bauhaus appliqué à l'idéologie du nouvel État d'Israël.

Décidant à l'âge de 50 ans de revenir à la peinture, il se retire dans le village orthodoxe de Safed, centre de groupes hassidiques, où il fonde une colonie d'artistes.

En collaboration avec les archives Moshe Raviv de Tel Aviv, l'exposition est sa première rétrospective en Europe. Le catalogue propose 7 essais thématiques mettant en lumière la richesse de l'oeuvre de Moï Ver et sa biographie. 25 notices viennent compléter le corpus de textes, ainsi qu'une chronologie et une bibliographie.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus