Lettre d'information

Figures de cire - Delphine Balley

Delphine Balley - Editions Bernard Chauveau / macLYON - Ouvrage broché - 168 pages - Textes en Bilingue Français / English - Publié en 2022

Figures de cire est un voyage à travers le temps et le vernaculaire, élaboré autour d’un ensemble de trois films et de quinze photographies réalisées à la chambre, complété d’un nouveau travail sculptural.

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

23,70 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782363063120
Artiste-Genre Delphine Balley
Auteur(s) Agnès Violeau and Chantal Pontbriand
Editeur(s) Bernard Chauveau / macLYON
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 168
Langue Bilingue Français / English
Dimensions 270 x 180
Date parution 2022
Musée macLYON

Catalogue de l'exposition Figures de cire - Delphine Balley, présentée au macLYON, Lyon (15 septembre 2021 - 2 janvier 2022).

Delphine Balley y sonde, à travers une étude des rites de passage, la représentation et le dysfonctionnement du théâtre social. L’ensemble se construit comme un récit lacunaire, dans lequel se rencontrent le huis clos du portrait de famille, la tradition de la peinture de genre, la nature morte et l’iconographie de la ruine – celle du corps physique autant que du corps social.

À travers la construction de son propre inventaire de croyances, Delphine Balley met en scène les héritages sociaux et les usages symboliques des lieux, du berceau à la tombe. L’espace du domestique, omniprésent dans son travail, lui permet de penser l’image en différents plans, évoquant les temporalités du récit. Le décor, dans les films autant que dans le travail photographique, a un rôle structurel : comme une architecture de l’intime, il contient la rigidité de la place familiale, rendant compte, littéralement, de l’incommodité de se positionner. Nourries des thèmes du faux-semblant, de la métamorphose, de la disparition, ces associations qui matérialisent nos mondes intérieurs convoquent tant la psychanalyse que le Surréalisme.

Cet ouvrage bilingue, riche en illustrations, comportera également les textes d’Agnès Violeau et de Chantal Pontbriand, commissaire et critique d’art canadienne, ainsi qu’un entretien de l’artiste avec Melanie Pocock, commissaire à l’Ikon Gallery de Birmingham.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus