Lettre d'information

Chefs-d'oeuvre retrouvés Zéphyr, Flore et l'Abondance - Château de Versailles

Sculpture XVIIIe siècle - Editions Snoeck / Château de Versailles - Ouvrage relié - 280 pages - Textes en Français - Publié en 2022

Le château de Versailles présente deux chefs-d'œuvre de la sculpture du XVIIIe siècle, commandés respectivement par Louis XIV et Louis XV : Zéphyr, Flore et l'Amour de Philippe Bertrand, René Frémin et Jacques Bousseau, et L'Abondance par Lambert Sigisbert Adam.

> Voir détails de l'exposition

3 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

33,18 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9789461616029
Artiste-Genre Sculpture XVIIIe siècle
Auteur(s) Collectif sous la direction de Lionel Arsac
Editeur(s) Snoeck / Château de Versailles
Format Ouvrage relié
Nb. de pages 280
Langue Français
Dimensions 280 x 240
Date parution 2022
Poids 1.7
Musée Château de Versailles

Catalogue de l'exposition Chefs-d'oeuvre retrouvés Zéphyr, Flore et l'Abondance, présentée au Château de Versailles (5 février - 5 juin 2022).

De longues recherches ont permis de retracer l'itinéraire singulier de ces œuvres qui entrent aujourd'hui dans les collections du château de Versailles grâce au don de la République d'Angola.

Commandée en 1713 pour orner les jardins du Trianon de marbre, Zéphyr, Flore et l'Amour est l'un des derniers chefs-d'oeuvre de la fin du règne de Louis XIV. Commencé par Philippe Bertrand et René Frémin puis achevé par Jacques Rousseau en 1726, ce groupe consacre cette inflexion vers les thèmes galants et légers qui, au crépuscule du Roi-Soleil, annoncent l'art du règne suivant. L'iconographie de cette oeuvre emprunte tant aux Fastes d'Ovide qu'aux livrets d'opéra, et s'inscrit dans cette thématique florale et amoureuse propre au Grand Trianon.

Un ensemble de peintures représentant le dieu du vent d'Ouest et la nymphe du printemps montre la fortune de ce sujet dans la résidence privée de Louis XIV, véritable palais de Flore. L'arrivée à Versailles de ce groupe concrétisera en quelque sorte l'un des derniers rêves de Louis XIV, qui ne vit exposée dans ses jardins que la version en plâtre préparatoire à l'exécution en marbre de ce groupe, quant à lui envoyé dans les magasins royaux à son achèvement.

Œuvre majeure que Lambert Sigisbert Adam exécuta entre 1753 et 1758, L’Abondance est une commande de Louis XV pour sa résidence de Choisy. Des nombreuses commandes passées aux meilleurs artistes, rares sont les sculptures à finalement avoir été placées à Choisy.

Célébrant le second traité d’Aix-la-Chapelle (1748) qui mit fin à la guerre de Succession d’Autriche, le bosquet de la Paix imaginé par Charles-Antoine Coypel, premier peintre du roi, aurait dû être orné de cinq sculptures en marbre. De cet ensemble fascinant, seule la statue de L’Abondance fut achevée.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus