Lettre d'information

École de Pont-Aven - Variations sur la ligne

École de Pont-Aven - Editions Silvana / Musée de Pont-Aven - Ouvrage broché - 112 pages - Textes en Français - Publié en 2021

Cet ouvrage met en lumière, à partir de la collection du musée de Pont-Aven, la part de l'intime, de l'instinctif autant que la dimension préparatoire dans le processus créatif des artistes apparentés au mouvement dit "l'Ecole de Pont-Aven" et au synthétisme.

3 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

17,06 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788836647248
Artiste-Genre École de Pont-Aven
Auteur(s) Sophie Kervran, Camille Armandary, Anne Bez
Editeur(s) Silvana / Musée de Pont-Aven
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 112
Langue Français
Dimensions 260 x 180
Technique(s) 110 illustrations
Date parution 2021
Musée Musée de Pont-Aven

Catalogue de l’exposition Ecole de Pont-Aven. Variations sur la ligne, présentée au musée de Pont-Aven (19 mai 2021 - 2 janvier 2022).

Ce livre, qui présente plus de 100 dessins et estampes de peintres tels que Paul Gauguin, Émile Bernard et Paul Sérusier, révèle la part de l’intime, de l’instinctif chez ces artistes, autant que la dimension préparatoire du processus créatif vers une simplification des formes. Gauguin n’affirmait-il pas que ses dessins étaient « ses lettres, ses secrets » ?

Si les artistes de l’École de Pont-Aven sont considérés – à juste titre – comme les chantres de la couleur, on ne peut nier que le dessin a tenu une place majeure, notamment pour Gauguin qui a suivi l’injonction de son maître Pissarro : « Il faut dessiner et dessiner beaucoup… ».

La sélection des oeuvres sur papier révèle une certaine liberté du geste, propre à chaque artiste. Généralement prémices aux huiles sur toile plus abouties, les croquis révèlent l'intention première, la part d'inconscient préalable à la traduction plastique de lignes et de formes.

La variété des techniques présentées démontre aussi l'appétence du groupe pour le travail de l'estampe conjuguée à des choix souvent audacieux de papiers aux diverses finitions. La célèbre exposition au café Volpini, présentée à l'Exposition Universelle de 1889, regroupait entre autres deux séries de zincographies, sur papier jaune, réalisées pour l'occasion par Gauguin et Bernard.

Les jeux de correspondances mais aussi de répétitions de motifs sont explorés à l'aune de personnages déclinés dans plusieurs oeuvres. Les artistes se sont aussi consacrés au travail illustratif pour plusieurs revues de l'époque comme l'Ymagier, revue littéraire illustrée fondée par Remy de Gourmont et Alfred Jarry, en octobre 1894.



Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus