Lettre d'information

Wols - Centre Pompidou

Wols - Editions Centre Pompidou - Ouvrage broché - 160 pages - Textes en Français - Publié en 2020

Wols (1913-1951), dessinateur, photographe et peintre, proche du surréalisme et inventeur d'une abstraction radicale, demeure encore largement méconnu.

> Voir détails de l'exposition

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

33,18 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782844268716
Artiste-Genre Wols
Auteur(s) Sous la direction de Anne Montfort
Editeur(s) Centre Pompidou
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 160
Langue Français
Dimensions 315 x 240
Date parution 2020
Musée Centre Pompidou, Paris

Catalogue de l'exposition Wols, présentée dans la galerie d'arts graphiques du Centre Pompidou, Paris (11 février - 7 juin 2020).

Wols, de son vrai nom Otto Wolfgang Schulze, fréquente pendant sa jeunesse l'avant-garde et évolue dans les sphères du surréalisme. S'il se nourrit des différents mouvements artistiques du moment, l'originalité de ses dessins, qui font l'objet de l'exposition, se trouve dans le cadrage de ses sujets qui semblent comme scrutés à travers la lentille d'un microscope.

De Wols, né dans une famille aisée allemande en 1913 et mort en 1951, on ne retient souvent que le destin tragique si intimement lié à l’histoire : le choix de l’exil alors que l’Allemagne est rongée par le nazisme ; la précarité de l’émigré sans-papiers cherchant refuge en France, en Espagne, puis à nouveau en France ; l’internement dans les camps de la zone sud après le déclenchement du conflit ; les errances, après-guerre, dans le Saint-Germain-des-Prés existentialiste où il achève son lent suicide par l’alcool.

Dans ce récit, Wols incarne à la fois une figure expiatrice des crimes de son époque et le peintre maudit qui paierait son génie au prix de l’exclusion.

Certains ont d’ailleurs tôt fait d’interpréter les peintures produites à la fin des années 1940 comme une sorte de point zéro d’un nouvel art : « le plus significatif bilan d’une civilisation qui s’éteint et l’appel prophétique à des langages nouveaux », dit Georges Mathieu, en 1956.

Pourtant, et bien que Wols joue sur les spécificités de chaque technique, ces peintures s’inscrivent dans le prolongement de ses dessins et vice versa. Dans les unes comme dans les autres, l’image est (dé)composée, la tache intentionnelle.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus