Lettre d'information

Picasso graveur - La caisse à remords

Pablo Picasso - Editions Silvana / Musée d'Art moderne de Belfort - Ouvrage broché - 48 pages - Textes en Français - Publié en 2019

« La caisse à remords » est une suite de cuivres gravés entre 1920 et 1955 par Picasso. « Le style, c’est quand on est mort », disait Picasso à Malraux : cette série souligne la capacité de Picasso à renouveler infatigablement quelques thèmes durant toute sa vie : le portrait, le couple, les jeux, la bacchanale.

2 articles en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

14,22 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788836643936
Artiste-Genre Pablo Picasso
Auteur(s) Marc Verdure
Editeur(s) Silvana / Musée d'Art moderne de Belfort
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 48
Langue Français
Dimensions 300 x 240
Date parution 2019
Musée Musée d'Art moderne de Belfort

Catalogue de l'exposition La caisse à remords. Gravures de Picasso, présentée au Musée d'Art moderne de Belfort (4 octobre 2019 - 19 janvier 2020).

"La caisse à remords" de Pablo Picasso est le cadeau exceptionnel fait à Belfort par La galerie Louise-Leiris pour marquer, en 2019, les 20 ans de l'ouverture du Musée d'Art moderne — Donation Maurice Jardot.

Les 45 estampes composant cette série de cuivres gravés entre 1920 et 1955, imprimés en 1960 et jamais signés par Picasso faute de temps, soulignent la capacité de l'artiste à renouveler infatigablement quelques thèmes durant toute sa vie.

Parmi les sujets récurrents dans l’œuvre de l’artiste, la «caisse à remords» se caractérise par un grand nombre de portraits ou d’études de visages (quinze planches) et par  plusieurs  illustrations  de  scènes  de  famille  ou  de couple  (sept  planches). Les scènes de plage (huit planches), avec ses baigneuses nues, sont emblématiques des années 1920, tout comme les bacchanales (six planches) sont caractéristiques de la  liberté retrouvée après la Seconde Guerre mondiale.

Qualifié parfois de "grand récapitulateur" (Jean Clair), Picasso est marqué par son regard vers le passé et par sa capacité à transformer ce qu'il sait et voit de l'histoire de l'art. Il n'est donc pas difficile de considérer "La caisse à remords" comme une forme de concrétisation de ce retour vers le passé et, en l'occurrence, son propre passé.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus