Lettre d'information

Parure - Un langage universel

Arts décoratifs - Editions In Fine éditions d’art - Cartonnée contrecollée - 256 pages - Textes en Français - Publié en 2023

L’histoire de la parure commence il y a plus de 100 000 ans en Afrique. Au fur et à mesure du peuplement de la Terre par homo sapiens partout apparaissent les ornements corporels.

Feuilletez l'ouvrage

1 article en stock : expédié le jour-même (commande avant 14h00)

46,45 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782382031391
Artiste-Genre Arts décoratifs
Auteur(s) MARINA YAGUELLO
Editeur(s) In Fine éditions d’art
Format Cartonnée contrecollée
Nb. de pages 256
Langue Français
Dimensions 280 x 240
Technique(s) Illustrations : 376
Date parution 2023

Les premiers matériaux sont organiques – avant tout les coquillages et les dents animales, dont on trouve la trace dans le monde entier. Par ailleurs, on observe dans toutes les sociétés, au-delà des différences culturelles, des traits universaux quant aux formes, aux motifs, aux agencements, aux valeurs symboliques des objets de parure.

Pour Marina Yaguello, linguiste et collectionneuse, ces universaux sont comparables à ceux qui fondent, en dépit de la diversité des langues parlées sur la Terre, l’unicité du langage humain. Elle illustre cette approche avec des objets de sa collection, auxquels s’ajoutent des pièces choisies dans des musées.

Sommaire

Avant-propos

Introduction

SUBSTANCE DES PARURES
Les matières organiques
Le coquillage
– Le nassarius gibossulius
– L’engina mendicaria
– La turritelle
– Le spondyle
– Le dentalium
– Le cauri
– Le cône
– Le bénitier géant
– L’arca senilis
– La coque ou cardium
– Le turbinella pyrum
– Le voluta melomelo
– Le murex
– La conque
La nacre
Les dents
L’ivoire
Les oursins
Le test d’œuf d’autruche 66
La corne
La plume
Le corail
L’ambre
Le jais

Les matières lithiques
Les pierres vertes
– Turquoise, amazonite, serpentine, callaïs, jade
Les pierres blanches et noires
– Albâtre, chlorite et stéatite
Le cristal de roche
Le lapis-lazuli
Les calcédoines
– La cornaline et l’agate
– La cornaline gravée

Les métaux
L’or et le cuivre
Le bronze
Le fer
L’argent
– Les techniques de la métallurgie

Les artefacts
De la faïence au verre
– Les perles mosaïques

LE CORPS PARÉ
Typologie des parures et points d’application
La parure de cou et de poitrine
Les bracelets
Les bagues
Les boucles d’oreilles
Les ornements de nez
Les ornements de tête
Les cache-sexes

FORMES
Les tubes
Les rondelles
Autres formes
– Les formes de perle
– Les dimensions de la perle
– Qu’est-ce qu’une perle ?
– Les techniques

MOTIFS
L’oiseau
Les reptiles
Le caméléon
La chauve-souris
Les animaux aquatiques
Les ovins, bovins, caprins et autres bêtes à cornes
Les motifs anthropomorphes
Les motifs non animés
– Les protections contre le mauvais œil

SYNTAXE DES PARURES
L’enfilage simple
Le collier rayonnant
Le collier à pendentif central
Le collier à alternances
Le collier multirangs à espaceurs
La liasse ou la torsade
Le collier de plaques
Le collier « dentelle »
Le pectoral
La plaque pectorale

Conclusion

ANNEXES
– La Bactriane
– Évolutionnisme versus diffusionnisme
Bibliographie

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus