Lettre d'information

Arcimboldo (1527-1593)

Editions Skira - Textes en Français - Publié en Le 01/10/2007
Célèbre pour ses têtes anthropomorphes composées à partir de plantes, de fruits, d'animaux et autres éléments, Giuseppe Arcimboldo (1526-1593) reste un peintre encore mystérieux...

Produit indisponible

36,97 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9788861303829
Editeur(s) Skira
Langue Français
Date parution Le 01/10/2007

Le nom d'Arcimboldo reste à ce jour intimement associé à ses oeuvres étranges, capricci, scherzi ou grilli, autant d'inventions fantastiques de têtes anthropomorphes composées à partir de plantes, fruits, animaux et autres éléments.

D'un prime abord, simples représentations des saisons et des éléments, elles incarnaient également des personnalités telles que l'empereur Rodolphe II en Vertumne (Château de Skokloster, Suède). Elles pouvaient aussi représenter des membres de la cour, comme le Juriste ou le Bibliothécaire, compositions élaborées à partir d'ouvrages et de liasses de documents, ou le Cuisinier ou l'Homme-potager, à partir de plats et de légumes.

Ces créations ont donné lieu à d'abondantes interprétations, allégoriques, métaphoriques et politiques, qui ont mis en valeur l'érudition et l'esprit des mécènes du peintre, ainsi que celui de leur entourage sophistiqué à la cour. Elles constituent, comme le souligne de récentes études, une des nombreuses facettes du caractère excentrique de la culture maniériste de cour. [...] Il est essentiel de souligner que la production de bizarries et de grilli - oeuvres pour lesquelles il est si célèbre aujourd'hui - ne constitue qu'une petite partie des commissions qu'il a réalisées en tant qu'artiste de cour. Ainsi, parmi les 150 dessins qu'il a présenté à l'empereur Rodolphe II en 1585 (conservés à la Galleria degli Uffizi, Florence), certains étaient des projets pour des fêtes éphémères (couronnements, mariages, etc.), tandis que d'autres des études d'après nature.

Compte tenu de la diversité de la production artistique d'Arcimboldo, une biographie actualisée de l'artiste explorant ses entreprises personnelles et professionnelles s'imposait. Une exposition monographique est donc l'occasion de combler les lacunes dans notre connaissance de l'homme (''persona'') qui a réussi à se dissimuler derrière le bizarre et le grotesque, avec tant d'habilité. Extrait de la présentation de Sylvia Ferino, commissaire de l'exsposition au musée du Luxembourg.

Lire l'article sur La Tribune de l'Art

Lire la présentation sur ArtActu.com

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !