Lettre d'information

Dictionnaire des céramistes, peintres sur porcelaine, verre et émail, verriers et émailleurs 1700-1920

Arts du feu - Editions Echelle de Jacob - Trois volumes reliés, cousus, collés, dos rond, tranchefile, signet, couverture sur carte 300 g. recouverte de toile du Marais. Impression sur papier 80 g. ivoire alizé. - 1740 pages - Textes en Français - Publié en 2005

Dictionnaire des céramistes, peintres sur porcelaine, verre et émail, verriers et émailleurs exposant dans les salons, expositions universelles, industrielles, d'art décoratif et des manufactures nationales 1700-1920.

309,95 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782913224599
Artiste-Genre Arts du feu
Auteur(s) Pierre Sanchez, A. Fay-Hallé
Editeur(s) Echelle de Jacob
Format Trois volumes reliés, cousus, collés, dos rond, tranchefile, signet, couverture sur carte 300 g. recouverte de toile du Marais. Impression sur papier 80 g. ivoire alizé.
Nb. de pages 1740
Langue Français
Dimensions 240 x 160
Date parution 2005

Ce dictionnaire alphabétique rassemble pour la première fois les notices présentes dans différents catalogues d’expositions de groupe dans le domaine de la céramique, du verre, du cristal et de l’émail depuis 1700 jusqu’en 1920.

C’est ainsi qu’ont été dépouillés systématiquement les livrets des Salons du XVIIIème siècle (Académie royale, de Saint-Luc, Salon de la Correspondance, de la Jeunesse) et des principaux Salons parisiens du XIXème et du début du XXème siècle (Salon officiel, de la Société des Artistes français, des Indépendants, de la Société nationale des Beaux-Arts, des Refusés, de l’Art Nouveau – S. Bing, d’Automne).

Mais cette collecte qui intègre également la peinture sur porcelaine et faïence, l’émail sur divers supports, le vitrail, la gravure sur verre et la verrerie, des projets, n’aurait pas été pertinente sans l’extension que nous lui avons donnée en élargissant le corpus à d’autres sources capitale pour les arts décoratifs et l’histoire manufacturière aussi bien en France qu’à l’étranger : les Expositions des produits de l’industrie française (1798 à 1849), les Expositions universelles de Paris (1855, 1867, 1878, 1889 et 1900), les Expositions de l’Union centrale des Beaux-Arts appliqués à l’industrie, puis de l’Union centrale des Arts décoratifs (1863 à 1911), le Salon des Arts décoratifs (1882-1883), les expositions thématiques du Musée Galliera (1907 à 1919), les Salons de la Société des Artistes décorateurs.

A cette liste, nous avons ajouté des manifestations qui se sont tenues en Province (Lyon, Dijon, Lille, Bordeaux, Nantes, Nancy, Limoges, Nevers, Rouen, etc.), plusieurs Expositions universelles à l’étranger (Londres, Vienne, Philadelphie, Amsterdam, Anvers, Barcelone, Melbourne, Chicago, Saint-Louis, Gand, Milan) et des expositions particulières (Galeries Georges Petit, Géo Rouard et E. Druet, etc.).

Cette somme a été utilement complétée par les expositions de la Manufacture de Sèvres dont nous avons retranscrit dans leur intégralité les livrets des expositions depuis 1815 jusqu’en 1850 (22 livrets), sans compter diverses autres expositions de ce fleuron de notre industrie manufacturière.

Ce dépouillement de 700 catalogues pour les arts du feu, donne les listes par année, classées par ordre alphabétique de personne physique ou morale, des notices des livrets (nom, adresse, référence, élève de, numéros et transcription des descriptifs) à la fois pour des artistes connus comme Avisseau, Bigot, Colonna, les frères Daum, Deck, Delaherche, Dihl, de Feure, Gallé, Lobin, Méthey, Nast, Rookwood, Rouault, Thesmar, Tiffany, etc. pour quantité d’artistes, amateurs ou artisans méconnus et non référencés, mais également pour des manufactures, sociétés, associations, enseignes de magasins, marchands, syndicats, villes et ceci à la fois en France et à l’étranger.

Pour de nombreux noms, Pierre Sanchez a adjoint les dates et lieux de naissance et de décès. Ce répertoire qui s’étend du domaine de l’art, à celui de l’utilitaire, de la production industrielle, en passant par les arts décoratifs, se veut d’abord un outil pratique au service du chercheur qui souhaite trouver des références précises et des repères chronologiques dans ce vaste champ d’étude et d’agrément que constituent les arts du feu.

Tirage strictement limité à 300 exemplaires. Trois volumes reliés, cousus, collés, dos rond, tranchefile, signet, couverture sur carte 300 g. recouverte de toile du Marais.  
Impression sur papier 80 g. ivoire alizé.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus