Lettre d'information

Anne-Louis Girodet (1767-1824)

Anne-Louis Girodet (1767-1824) - Editions Gallimard / Musée du Louvre éditions - 495 pages - Textes en Français - Publié en en octobre 2005

Girodet a été redécouvert il y a bientôt quarante ans à l’occasion d’une exposition organisée à Montargis pour le bicentenaire de sa naissance (1967). Depuis cette date, notre regard a profondément changé. Un nombre important de thèses de doctorat, en particulier aux Etats-Unis, en Angleterre, en Italie, en France et en Allemagne, lui a été consacré.

 


Produit indisponible

18,96 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782070117833
Artiste-Genre Anne-Louis Girodet (1767-1824)
Editeur(s) Gallimard / Musée du Louvre éditions
Nb. de pages 495
Langue Français
Dimensions 240 x 293 x 45 millimètres
Date parution en octobre 2005
Poids 3.155 Kg

Catalogue de l'exposition "Girodet" présentée au musée du Louvre (22 sept. 2005 - 2 janv. 2006).

 

Anne-Louis Girodet a toujours dérangé. Sont goût pour le bizzare, son érotisme ambigu, sa sophistication littéraire, les mystères qui l'entourent, fascinaient ou déroutaient déjà à son époque.

La contribution de cet artiste, l'un des peintres les plus importants de l'école française, à l'histoire de la peinture se mesure pourtant avec celles de David, son maître, Ingres ou Géricault.

L'ouvrage comporte une douzaine d'essais écrits par des spécialistes français (M. Fumaroli, J.-L. Champion, R. Dagorne, etc.) faisant le point sur des aspects particuliers de l'art de A.-L. Girodet : ses liens avec la poésie, son itinéraire politique, l'interprétation gay et lesbienne de ce peintre au XXe siècle et la diffusion de son oeuvre.

Girodet a créé un style qui lui est propre, mêlant le raffinement intellectuel à la sensualité. Pour nombre d’observateurs, il représente en peinture les prémices du romantisme français, incarné par Chateaubriand en littérature. La peinture de Girodet fut en quelque sorte le reflet de la société française, au moment où elle traversait une des périodes de transformations les plus fondamentales de son histoire.

Pour autant, son art reste en décalage avec les événements politiques. Plutôt que de servir le civisme républicain ou le nationalisme impérial, ses tableaux les plus engagés cherchent paradoxalement à incarner un idéal esthétique repoussant les frontières qui séparent la poésie de la peinture.

> Lire l'article

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus