Lettre d'information

Géricault, la folie d'un monde

Théodore Géricault - Editions Hazan - Ouvrage broché - 238 pages - Textes en Français - Publié en 18/04/2006

Les oeuvres les plus frappantes et les plus célèbres de Théodore Géricault sont sans contexte, en dehors du Radeau de la Méduse, les cinq portraits de monomanes, ces physionomies de fous peintes par l'artiste durant sa brève vie.

Produit indisponible

33,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782754100984
Artiste-Genre Théodore Géricault
Editeur(s) Hazan
Format Ouvrage broché
Nb. de pages 238
Langue Français
Dimensions 280 X 240
Date parution 18/04/2006
Poids 1.460
Afficher le lien de contact Oui

En 1991, lors de la rétrospective du Grand Palais qui a attiré plus de 300 000 visiteurs, ces oeuvres ont fasciné historiens de l'art et critiques parallèlement au public. L'exposition de Lyon (2006) et l'ouvrage qui l'accompagne proposent une approche totalement inédite de l'art et de l'engagement politico-esthétique de Géricault.

Contrairement à l'historiographie qui fait de ces cinq portraits une exception quasi incompréhensible dans l'art de Géricault, les auteurs montrent qu'il existe chez ce dernier, dès son premier envoi au salon de 1812, un regard critique sur la société française qui peut être mis sous le sceau de la folie, du peuple souffrant et héroïque.

Les cinq portraits de monomanes ne seraient donc pas seulement les témoins de la naissance de la psychiatrie moderne et des tentatives taxinomiques de Pinel, Esquirol et Georget, mais l'aboutissement logique de toute une réflexion esthétique et politique (d'essence républicaine) portant sur la marginalité, l'exclusion, la pauvreté, la violence de la nature humaine et de la société, la folie des guerres civiles et militaires.

Chez Géricault si le peuple est martyrisé, sacrifié, humble et humilié il est également grandiose, vivant, plein d'énergie et fier. Il incarne le symbole de l'avenir car il est aussi l'héritier direct des idéaux de la Révolution française. C'est ce que démontre l'ouvrage autour de plusieurs séquences qui, en passant par sa vision si particulière du cheval, des enfants, des femmes et des faits divers (Revue de Louis XVIII, affaire Fualdès, radeau de la Méduse, traite des Noirs, Inquisition, rixes) réunissent environ 150 oeuvres de Géricault, peintures, lavis, aquarelles, lithographies, aujourd'hui dans les musées d'Europe et d'Amérique.

> Lire article associé

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus