Lettre d'information

Carnet d'études ENSBA n°10 - Les dessins de Paul Baudry

Paul Baudry (1828-1886) - Editions ENSBA - Broché - 88 pages - Textes en Français - Publié en 15/11/2007

Carnets d'études n°10. C'est avec Paul Baudry (La Roche-sur-Yon, 1828 - Paris, 1886) que le cabinet des dessins Jean Bonna poursuit son cycle de présentation de l'oeuvre dessinée d'artistes du XIXe siècle.

Expédié sous 3 à 6 jours

16,11 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782840562528
Artiste-Genre Paul Baudry (1828-1886)
Editeur(s) ENSBA
Format Broché
Nb. de pages 88
Langue Français
Dimensions 240 x 160
Date parution 15/11/2007
Poids 0.300

La publication s'attache à mettre en valeur le travail de dessinateur de cet artiste décorateur comptant parmi les plus reconnus de la deuxième moitié du XIXe siècle.

Plusieurs aspects de sa carrière sont abordés : tout d'abord ses participations au concours du Prix de Rome, évoquées par les calques de 1848, 1849 et 1850. Lauréat du Grand Prix en 1850, il séjourne comme pensionnaire à l'Académie de France à Rome, où il se livre à la pratique du portrait-charge, comme en témoignent quelques exemples du fonds de l'École des beaux-arts ici reproduits.

Mais c'est principalement autour de l'ensemble des dessins préparatoires au décor de l'Opéra de Paris, son chef d'oeuvre que s'articule l'ouvrage. Pour ce chantier, (1866 - 1874) l'architecte Charles Garnier confie à Paul Baudry les peintures du grand foyer (3 plafonds, 30 panneaux d'encadrement). Inscrit dans cette prestigieuse tradition des Grands décors, cet ensemble connut un immense succès. Révélatrices de la méthode et des influences de Baudry, les nombreuses feuilles préparatoires sont exécutées au crayon, à la pierre noire ou à la sanguine.

Plus d'une dizaine de feuilles inédites issues d'une collection particulière étoffent cette publication, complétées de la correspondance entretenue par l'artiste avec l'épouse de Charles Garnier, et dans laquelle il évoque notamment son voyage à Londres en juillet 1868 et la découverte des cartons de Raphaël.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus