Lettre d'information

Léo Drouyn, artiste-archéologue - Les albums de dessin

Editions Entre deux Mers - Broché - 210 pages - Textes en Français
Léo Drouyn (1816 ­ 1896), artiste et savant girondin, a laissé au milieu du XIXe siècle, un fonds iconographique exceptionnel sur le patrimoine aquitain autour de 1850, quarante ans avant ses premiers témoignages photographiques...

Produit indisponible

42,65 €

Livraison à 0,01€ dès 29€ d'achat (France métropolitaine)

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue
Référence 9782913568488
Editeur(s) Entre deux Mers
Format Broché
Nb. de pages 210
Langue Français
Dimensions 340 x 240 millimètres

Il participa, dans la lignée de Victor Hugo et du mouvement romantique, à la redécouverte et au triomphe du moyen-âge. Peintre, dessinateur, aquarelliste, il fit aussi partie de l'Ecole de Barbizon, ce mouvement artistique qui redécouvrit au milieu du XIXe siècle, le Paysage et la Nature.

Représentant du mouvement provincial, il a surtout dessiné les monuments et les paysages de son département, la Gironde, mais aussi des départements voisins et d'autres régions françaises. Ses albums de dessins, ses notes et ses croquis, sont une source d'informations inestimable pour la connaissance du patrimoine monumental français avant les grandes restaurations de Viollet-le-Duc et de ses émules locaux, auxquels il s'opposa fortement.

Dessinateur attitré, entre 1842 et 1849 de la toute jeune Commission des Monuments historiques de la Gironde, il mit en exergue la richesse du patrimoine roman girondin et devint l'un des plus éminents spécialistes de l'architecture médiévale, dont il grava les principaux monuments de sa région (églises, châteaux, abbayes) à l'eau-forte, notamment pour illustrer ses ouvrages imprimés.

Cinquante ans avant le photographe Félix Arnaudin, il montre également une véritable sensibilité ethnographique, avec une attention toute particulière au petit patrimoine, aux vieilles fermes, à l'architecture en torchis et pans de bois.
Dans ce volume, de Vayres à Branne, on retrouvera les dessins de Léo Drouyn qui concernent le château de Vayres et le canton de Branne. En rive gauche de la Dordogne, une zone géographique, particulièrement riche de patrimoine, où le célèbre artiste-archéologue est venu une cinquantaine de fois, entre 1842 et 1885. Le parti a été pris de présenter tous les documents iconographiques relevant du sujet de l'album publié : non seulement les dessins, mais les croquis des notes archéologiques manuscrites, non seulement les gravures à l'eau-forte, mais les gravures sur bois ou les morsures sur zinc, plans ou détails.

Avis

Soyez le premier à donner votre avis !

Produits déjà vus