Newsletter

Eva Gonzalès - Rencontre avec une jeune femme moderne

Eva Gonzalès - Publisher Atelier Contemporain - Ouvrage broché - 160 pages - Text in Français - Published in 2020

Aux dires d'Elisabeth Jacquet, ce livre partait comme un roman : "Cédant au narcissisme contemporain et tapant un jour son nom sur un moteur de recherche, mon héroïne avait vu son existence virtuelle supplantée par celle d'une femme du temps passé, mieux référencée sur les moteurs de recherche". Cette femme, c'est Eva Gonzalès (1849-1883).

1 item in stock

23,70 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782850350153
Artist Eva Gonzalès
Author Élisabeth Jacquet
Publisher Atelier Contemporain
Format Ouvrage broché
Number of pages 160
Language Français
Dimensions 200 x 160
Published 2020

Ce texte est à l'origine de l' exposition Éva Gonzalès - Rencontre avec Une Femme Moderne, présentée au musée de Dieppe (20 juin - 27 septembre 2020) dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste.

Eva Gonzalès (1849-1883), amie et seule élève de Manet, est auteure d'une oeuvre peinte trop tôt interrompue par la mort.

Bien digne de cette étrange genèse, l'ouvrage adopte une forme singulière où se mêlent monographie, enquête biographique, roman et autobiographie. De fait, l'image de cette artiste femme dans un milieu d'hommes, peinte par Manet puis se peignant elle-même, offre à l'auteure le reflet mi-concret, mi-fantasmé d'une vie et d'une époque à l'aune desquelles elle peut dès lors appréhender la spécificité des siennes.

Face aux tableaux et aux documents, c'est avec sympathie que le regard de romancière d'Elisabeth Jacquet se porte sur tout ce qui fait signe : expressions du visage, postures du corps, habillement, lieux et objets. Pour finir, de telles observations bien senties - par exemple - sur la relative claustration d'une peintre dont les confrères se tournaient de plus en plus vers le dehors, contribuent à éclairer son statut de femme non moins que son oeuvre d'artiste : "La rue : masculin.

L'architecture : masculin. La gare : masculin. [... ] Le salon : féminin. L'intérieur : féminin. Le balcon : féminin". Sa méthode n'empêche donc pas, bien au contraire, le livre d'Elisabeth Jacquet de proposer une reconstitution approfondie et salutaire de la figure d'Eva Gonzalès en son époque. Quoique cette reconstitution gravite bel et bien autour de quelques autres personnages récurrents non moins finement portraiturés - Manet et Berthe Morisot, bien sûr, mais également la famille et le mari de l'artiste, qui formaient son cercle le plus proche -, elle n'en néglige pas pour autant un contexte historique, intellectuel et artistique plus large, et se hisse de la sorte au rang d'une vraie contribution à l'histoire de l'art.

S'il est cependant un point où l'ouvrage d'Elisabeth Jacquet se singularise entièrement, c'est cette forme kaléidoscopique, éclatée et ouverte, intégrant clichés numériques et captures d'écran, qui tâche d'épouser au plus près les heureux hasards de la recherche. De fait, tout l'ouvrage est traversé par une question dont il semble presque être le fruit : comment regarder les oeuvres d'art à l'heure de leur reproductibilité technologique ? comment rendre compte à travers notre prisme contemporain d'une sensibilité façonnée par des normes si différentes ? qu'est-ce qui résiste et relie, et justifie pareille tentative ? - Ce livre, dans sa forme même, essaie une réponse.

> Lecture d'extraits par l'auteure

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items