Exposition Ilya Répine, peindre l'âme russe - Petit Palais, Paris

Une exposition présentée au Petit Palais, Paris (5 octobre 2021 - 23 janvier 2022)

Published on Tuesday 07 December 2021



Première rétrospective française consacrée à Ilya Répine (1844-1930), l’une des plus grandes gloires de l’art russe. Peu connu en France, son œuvre est pourtant considéré comme un jalon essentiel de l’histoire de la peinture russe des XIXe et XXe siècles.


Ilya Répine, Libellule, 1884 (c) Galerie nationale Trétiakov, Moscou

Figure incontournable du monde de l’art de l’époque, Ilya Répine est très proche de nombreuses personnalités russes comme l’écrivain Tolstoï, le compositeur Moussorgski, ou encore le collectionneur Trétiakov.

Répine débute sa carrière à l’Académie impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Associé au courant réaliste, il rejoint ensuite le groupe des Ambulants, qui prônent une peinture qui s’inspire de la vie du peuple russe.

Témoin de tous les bouleversements de la Russie de son temps, Répine est particulièrement attentif aux profondes mutations historiques et sociales que connaît son pays et en fait l’écho à travers ses œuvres.

Grâce à une scénographie immersive et des prêts exceptionnels, le parcours de l’exposition plonge les visiteurs dans la Russie des tsars et des révolutions, et présentera la diversité des sujets et des styles développés par Répine au cours de sa carrière : un vaste panorama pour mieux découvrir ce peintre de l’âme russe.

Une centaine de tableaux, prêtés notamment par la Galerie nationale Trétiakov de Moscou, le Musée d’État russe de Saint-Pétersbourg et le musée d’art de l’Ateneum d’Helsinki, dont certains très grands formats, permettent de retracer son parcours à travers ses chefs-d’œuvre.

Informations pratiques :
• Catalogue d'exposition Ilya Répine, peindre l'âme russe, éd. Paris Musées/ Petit Palais
• Petit Palais : Avenue Winston-Churchill - 75008 Paris
• Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne les vendredis jusqu’à 21h. Fermé les lundis, 25 décembre et 1er janvier
• Entrée payante pour les expositions temporaires. Plein tarif : 11 euros. Tarif réduit : 9 euros

Commissariat d'exposition  : Christophe Leribault, directeur du Petit Palais. Stéphanie Cantarutti, conservatrice en chef des peintures du XIXe au Petit Palais. Tatiana Yudenkova, cheffe du département des peintures (seconde moitié du XIXe siècle – début du XXe siècle), Galerie nationale Trétiakov, Moscou


Print this article

In the same category
Expositions à Paris

View all articles in Expositions à Paris

Your announcements
Keywords

PayPal