Newsletter

L'encre en mouvement - Une histoire de la peinture chinoise au XXe siècle

Peinture chinoise XXe siècle - Publisher Paris Musées - Ouvrage broché - 256 pages - Text in Français - Published in 2022

De la fin de l’Empire à la Révolution de 1949, la Chine du XXe siècle est le théâtre de profondes mutations. La peinture chinoise est en phase avec ces changements. Définie depuis des siècles par l’usage de l’encre, elle se réinvente au contact de la peinture à l’huile, de la photographie, mais aussi grâce à la redécouverte de son propre passé.

• See exhibition details

1 item in stock

33,18 €

Only 0,01 € for Shipping on any order over 29€ in France

Customer ratings and reviews

Nobody has posted a review yet
in this language
Model 9782759605378
Artist Peinture chinoise XXe siècle
Author Sous la direction de Eric Lefebvre et Mael Bellec
Publisher Paris Musées
Format Ouvrage broché
Number of pages 256
Language Français
Dimensions 300 x 210
Technique(s) Nombre d'illustrations : 200
Published 2022
Museum Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris

Catalogue de l'exposition L'encre en mouvement. Une histoire de la peinture chinoise au XXe siècle, présentée au Musée Cernuschi, musée des Arts de l’Asie de la Ville de Paris (21 octobre 2022 - 19 février 2023).

D’une grande richesse iconographique – la collection du musée Cernuschi est une des rares à conserver aussi bien les peintures d’artistes actifs en Chine que celles des grandes figures de la diaspora – cet ouvrage permet d’appréhender un siècle de mouvements et de création artistiques sans précédent.

Issue des arts lettrés que sont la calligraphie ou la gravure de sceaux, se définissant par l’usage de l’encre, du papier et de la soie, la peinture chinoise du début du siècle se réinvente bientôt. En écho aux mutations politiques et sociales (de la fin de l’empire en 1911 à la république populaire de 1949), elle connaît de profondes transformations en se confrontant aux pratiques occidentales, comme la peinture à l’huile ou le dessin.

Les peintres chinois se tournent notamment vers le Japon et la France pendant la première moitié du siècle, puis vers l’union soviétique dans les années 1950. À partir des années 1980, les échanges, auxquels contribuent les artistes de la diaspora, s’étendent de l’Asie à l’Amérique, sans oublier l’Europe. Tout au long du siècle, le débat artistique, qui embrasse les questions d’une peinture nationale, de l’engagement politique, du réalisme ou de l’abstraction, sera marqué par ce dialogue interculturel.

Cet ouvrage retrace l’histoire de la peinture chinoise au XXe siècle à travers un parcours chrono-thématique.

Reviews

Be the first to write your review !

Recently viewed items